Raphaël Personnaz

Photo de Raphaël Personnaz

Biographie

Né en 1981, Raphael Personnaz est issu du monde du théâtre qui l'accueille et le met en scène assez tôt. Si sa carrière émerge sur les planches, il ne néglige pas la caméra pour autant. Après quelques figurations à l'âge de 16 ans, il obtient un premier rôle dans le téléfilm Un homme à la maison, deux ans plus tard.

Il débute au cinéma en 2000 avec un second rôle aux côtés de Thierry Lhermitte et Claire Keim dans Le Roman de Lulu. Les années qui suivent lui permettent de se faire une place à la télévision et se succèdent les productions dans lesquelles ses rôles deviennent de plus en plus significatifs (Demain nous appartient où il tient le rôle-titre, Quand la mer se retire, etc.). Son expérience tarde à lui servir comme gage au cinéma mais il conserve une notoriété distinctive dans le monde du théâtre. C'est ainsi qu'il parvient à participer à quelques réussites inattendues du grand écran tels que A la petite semaine (2003), La Première fois que j'ai eu 20 ans l'année suivante ou encore La Faute à Fidel (2006).

S'il ne tient que rarement les rôles-titres, Raphael Personnaz plaît dans les rôles secondaires et impose peu à peu son physique de jeune premier au sein de la nouvelle génération du cinéma français : il crève l'écran en amant impétueux de Karin Viard dans Les Invités de mon père, avant de trouver en 2010, une opportunité de choix de se distinguer : alors qu'il ne devait y participer que pour un second rôle, l'abandon tardif de Louis Garrel - avec qui il partage un registre commun - conduit Bertrand Tavernier à lui proposer le rôle du Duc d'Anjou de sa Princesse de Montpensier (2010), sélectionné en Compétition officielle à Cannes. Auteur d'Une Virée, court métrage traitant des relations entre frères, le jeune acteur possède une petite boite de production créée avec la fille d'Isabelle Huppert, Lolita Chammah.

En 2011, il s'illustre dans le long métrage de Nicolas Cuche, avec La Chance de ma vie, en interprétant le personnage de Martin Dupont aux côtés de Virginie Efira, François-Xavier Demaison, Thomas Ngijol et Elie Semoun. Le film est présenté au Festival du film de La Réunion. La même année, il est à l'affiche du film de guerre Forces spéciales, dans lequel il incarne un membre des forces spéciales en mission de sauvetage d'une journaliste interprétée par Diane Kruger. Raphael Personnaz apparaît ensuite dans Anna Karenina de Joe Wright et tient le rôle principal de Trois Mondes de Catherine Corsini, présenté au Festival de Cannes en 2012.

2013 est une année particulièrement chargée pour l'acteur, qui explose véritablement aux yeux du grand public : il commence par donner la réplique à Charlotte Le Bon pour la comédie romantique La Stratégie de la poussette et poursuit dans la romance avec l'envoutant After. Il campe ensuite le fils de Daniel Auteuil dans sa nouvelle adaptation de la "Trilogie marseillaise" de Marcel Pagnol, côtoie la très en vogue Bérénice Bejo (Au bonheur des ogres) et retrouve Bertrand Tavernier pour les besoins de Quai d'Orsay. Cette même année, Raphael Personnaz reçoit le prix Patrick Dewaere.

Le comédien brille ensuite dans la peau de Franck Magne, jeune flic obstiné traquant le tueur Guy Georges dans L'Affaire SK1. Il est également le mari de la pétillante Anaïs Demoustier dans Une nouvelle amie de François Ozon. En 2016, le jeune acteur de 34 ans se lance dans une grande aventure avec Dans les forêts de Sibérie, l'histoire de Teddy, un homme qui décide de partir loin du bruit du monde pour s’installer seul dans une cabane, sur les rives gelées du lac Baïkal. Une nuit, perdu dans le blizzard, il est secouru par Aleksei, un Russe en cavale qui vit caché dans la forêt sibérienne depuis des années. Entre ces deux hommes que tout oppose, l’amitié va naître aussi soudaine qu’essentielle.

A joué dans