Vimala Pons

Photo de Vimala Pons

Biographie

Vimala Pons est une actrice au parcours atypique. En effet, après avoir suivi les Cours Florent, la jeune femme se forme au Centre National des Arts du Cirque et devient jongleuse. Après cette expérience, elle décide de s’orienter vers le Conservatoire Nationale Supérieur d’Art Dramatique ; lors de son cursus, la jeune femme fait ses premières armes de comédienne sur les planches.

C’est en 2006 que Vimala participe à sa première expérience à la télévision en incarnant Magali aux côtés de Jean-Hugues Anglade dans Gaspard le bandit, téléfilm de Benoît Jacquot. La même année, elle obtient un petit rôle dans la comédie déjanté Enfermés dehors d’Albert Dupontel. La comédienne retrouve ce dernier dans Président de Lionel Delplanque. Dans ce film, la jeune femme incarne la maîtresse du Chef de l’Etat interprété par Dupontel.

En 2007, c’est face à Clovis Cornillac qu’elle s’illustre dans le film de SF Eden Log. Elle retourne ensuite sur petit écran pour prêter ses traits à La Satin dans Nicolas Le Floch, série policière historique se déroulant au 18ème siècle. L’actrice retrouve ensuite Cornillac dans La Sainte Victoire, un thriller dans lequel elle donne la réplique à Christian Clavier et Sami Bouajila.

Après avoir côtoyé Bernadette Lafont, Lou Doillon et Pio Marmai dans Bazar, la comédienne obtient son vrai premier rôle au cinéma dans Mangrove. Vimala y incarne une femme cherchant à faire la paix avec son passé. Elle fait ensuite parler son talent dans le court métrage très remarqué de Baya Kasmi intitulé J’aurais pu être une pute. Elle y interprète une jeune femme angoissée tombant dans les bras de Bruno Podalydès.

La carrière de l’artiste est désormais lancée et Vimala Pons enchaîne les projets. Elle tourne coup sur coup dans les comédies Adieu Berthe ou l’enterrement de mémé et La fille du 14 juillet où elle incarne la truculente Truquette aux côtés de Vincent Macaigne puis dans Fidelio, l’odyssée d’Alice, belle comédie dramatique portée par Ariane Labed.

La brune ténébreuse foule ensuite les courts de tennis dans Terre battue de Stéphane Demoustier aux côtés d’Olivier Gourmet avant de tenir le premier rôle féminin de Vincent n’a pas d’écailles, comédie fantastique qui suit un homme doté de super-pouvoirs au contact de l’eau. Elle brille également dans Métamorphoses de Christophe Honoré ainsi que dans la comédie Comme un avion où elle retrouve une nouvelle fois Bruno Podalydès.

L’actrice retrouve Baya Kasmi en 2015 pour tourner Je suis à vous tout de suite, comédie autour du thème de l’immigration avec Agnès Jaoui et Ramzy Bedia. Spécialiste du genre comique, Vimala est également douée dans le registre dramatique avec notamment son rôle de Lisa dans L’Ombre des femmes de Philippe Garrel.

Sollicitée de toutes parts, on pourra prochainement retrouver la pétillante Vimala dans Elle du cinéaste culte Paul Verhoeven ; elle y donnera la réplique à Isabelle Huppert, Laurent Lafitte et Virginie Efira. Elle s’illustrera ensuite aux côtés de Mathieu Amalric et Jean-Pierre Bacri dans La vie très privée de Monsieur Sim, l’histoire d’un homme qui traverse la France pour vendre des brosses à dents.

Antonin Peretjatko, réalisateur de La Fille du 14 juillet, fait ensuite à nouveau appel à elle dans son nouveau film, La Loi de la jungle, une comédie absurde sur fond de politique ; elle y retrouvera son compère Vincent Macaigne mais également Mathieu Amalric et André Dussolier. Elle sera également à l'affiche de Marie et les naufragés de Sébastien Betbeder et fera face à Eric Cantona.

Vincent Formica

A joué dans