Vincent Lacoste

Photo de Vincent Lacoste

Biographie

Vincent Lacoste est un acteur de la génération 2010. Il fait ses premiers pas au cinéma en 2009 avec un premier long métrage du dessinateur Riad Sattouf : Les Beaux gosses. Le film est sélectionné à la Quinzaine des Réalisateurs au Festival de Cannes et est très remarqué par l'opinion publique ainsi que par les critiques. Le jeune acteur incarne, avec son binôme Anthony Sonigo, un adolescent maladroit de 14 ans qui n'a pas la cote avec les filles de son collège... Ce film le révèle et le fait connaitre du grand public. Vincent Lacoste est d'ailleurs nommé dans la catégorie du Meilleur espoir masculin à la cérémonie des César 2010.

L'acteur se voit proposer, en 2011, des rôles non-négligeables qui marquent le début d'une carrière prometteuse, notamment avec Au bistro du coin de Charles Nemes, où on peut le voir jouer aux côtés de Fred Testot, Bruno Solo ou Vincent Desagnat, un jeune habitant de quartier qui organise un spectacle caritatif. La même année, il donne la réplique à Jean-Paul Rouve et Judith Godrèche dans Low Cost avant de participer au tournage de la sixième réalisation de Julie Delpy : Le Skylab, comédie festive et familiale, donne l'opportunité à Vincent Lacoste de replonger dans une ambiance "jeune et pétillante" avec d'autres acteurs réputés tels que Eric Elmosnino, Karin Viard, Aure Atika ou encore Noémie Lvovsky.

Adepte des premiers longs-métrages, ce jeune comédien drôle et dynamique endosse, toujours en 2011, le rôle de Pierrick pour la première réalisation de Nicolas Benamou, De l'huile sur le feu, comédie déjantée se situant à Belleville et plus précisément entre deux restaurants se faisant face... L'année suivante, l'acteur Jonathan Zaccaï lui propose d'interpréter le personnage principal de JC dans son premier long métrage, JC Comme Jésus Christ, au sein duquel il retrouve Aure Atika. Le synopsis du film (''Il a gagné une Palme d'Or à quinze ans, un César à seize, et il passe son bac cette année !'') est d'ailleurs insolite et concis. Cette même année, décidément très dense pour lui, Vincent Lacoste est à l'affiche d'Astérix et Obélix: Au service de sa Majesté, la nouvelle (très) grosse production consacrée aux aventures du célèbre petit Gaulois.

A joué dans