Doona Bae

Photo de Doona Bae

Biographie

Alors qu’elle est étudiante, Bae Donna est repérée par une agence de mannequin. Mais aux podiums, la jeune fille préfère une carrière dans le cinéma, et suivre ainsi les pas de sa mère, elle-même actrice. 

En 1999, on l’aperçoit pour la première fois sur les écrans sud-coréens dans la série Angel’s Kiss. Très vite, elle décroche son premier rôle au cinéma dans l'horrifique Ring Virus, remake du terrifiant film japonais. Dès l’an 2000, cette carrière déjà bien amorcée prend de la hauteur avec le premier long-métrage du réalisateur Bong Joo-Ho, Barking Dogs Never Bite. Plus tard, c'est sous la direction de Park Chan-wook, une autre figure maîtresse du cinéma coréen que tourne l’actrice, dans le drame policier Sympathy for Mr Vengeance (2002). Le film rencontre un vif succès.  

La comédienne connaît ensuite une courte traversée du désert au cours de laquelle elle s’essaie à la photographie, avant de revenir sur le devant de la scène avec le thriller fantastique et original The Host (2006). A ce jour, ce film est le plus grand succès de tous les temps au box-office sud-coréen. Elle poursuit dans cette lancée avec le sélectionné à Cannes Air Doll (2009), sous les traits de Nozomi, une poupée gonflable qui, dotée d'une âme, découvre les comportements et la solitude humains.

En 2012, Bae Donna fait un tour du côté d’Hollywood, chez les frères Wachowski, qui lui offrent un rôle important dans Cloud Atlas. Une collaboration qu’elle renouvelle en 2014 pour le film de science-fiction Jupiter Ascending.

Marc-Emmanuel Adjou

A joué dans