Mélanie Bernier

Photo de Mélanie Bernier

Biographie

Mélanie Bernier grandit dans la région de Tours, et s'intéresse très tôt à la comédie. Elle se met dès l'enfance au théâtre amateur, et, adolescente, participe à la Ligue d'improvisation. C'est à la télévision qu'elle fait ses premiers pas à l'écran, en apparaissant dans le téléfilm Rends-moi mon nom.

Elle ne tarde pas à obtenir ses premiers petits rôles au cinéma, et rejoint le casting de Barnie et ses petites contrariétés avec Fabrice Luchini. Les films dans lesquels elle campe des personnages secondaires (Le Temps des porte-plumes, Sa Majesté Minor, Modern Love) ne sont en général pas de grands succès, mais lui permettent de se faire connaitre dans le milieu.

Côté petite lucarne, Mélanie Bernier progresse vers des rôles plus importants. En 2004, elle incarne Fanchon, l'héroïne de La Petite fadette, adapté du roman éponyme de George Sand, et en 2006, elle partage l'affiche de la série Marie Besnard, l'empoisonneuse... avec Muriel Robin.

Sa palette se diversifie au début des années 2010, la comédienne s'essayant à plusieurs genres au cinéma : le doublage (elle est la voix de Nadia dans Titeuf, le film), le film d'action (L'Assaut), en passant par la comédie romantique (amie d'Audrey Tautou dans La Délicatesse ou rivale de Déborah François dans Populaire).

En 2013, accroissant sa notoriété au sein du paysage cinématographique français, Mélanie Bernier est parmi les principaux interprètes de deux comédies attendues : elle joue la petite amie du très en vogue Max Boublil dans Les Gamins et on la retrouve également dans Au bonheur des ogres, où elle donne une nouvelle fois la réplique à Bérénice Bejo.

Auteur : Léa Bodin

A joué dans