Gavin Hood

Photo de Gavin Hood

Biographie

Son diplôme de droit en poche, Gavin Hood change de voie et quitte son Afrique du Sud natale pour devenir acteur (dans des films comme American Kickboxer notamment), puis suivre des études d'écriture scénaristique et de réalisation à l'UCLA. C'est là-bas qu'un jury notamment composé de Steven Spielberg, Kathleen Kennedy et Michael Douglas lui remet, en 1993, le Diane Thomas Screenwriting Award pour son premier scénario, intitulé "A Reasonable Man".

Un premier script qui sera celui de son premier long métrage, en 2001. Avant cela, Gavin Hood s'était fait la main, en tant que réalisateur, sur des fictions éducatives en Afrique du Sud, et sur le court-métrage "The Storykeeper", dont le succès (13 prix récoltés dans divers festivals) l'aidera à monter A Reasonable Man. Ecrit, produit, interprété et mis en scène par ses soins, le film vaut à son auteur d'être élu par le magazine Variety parmi les 10 réalisateurs à suivre, lors du Festival de Sundance 2000.

Si l'inédit In the Desert and Wilderness nous fait un peu perdre sa trace, Gavin Hood revient en force en 2005 avec Mon nom est Tsotsi. Un drame sur fond de rédemption tourné en Afrique du Sud et qui lui vaut de nombreux prix (dont l'Oscar du Meilleur Film Étranger en 2006), et lui ouvre les portes d'Hollywood. L'usine à rêves le sollicite dès 2007 pour mettre en scène le drame politique Détention secrète, avant que Hugh Jackman et la Fox, à la surprise générale, le choisissent pour diriger les aventures de Wolverine. Le réalisateur semble s'épanouir dans la science-fiction, puisqu'après avoir dirigé Harrison Ford dans La Stratégie Ender, il offre à Alan Rickman son dernier rôle au cinéma dans Opération Eye in the Sky, aux côtés d'Aaron Paul et Helen Mirren. 

A réalisé