Eli Roth

Photo de Eli Roth

Biographie

Eli Roth se passionne très tôt pour les films d'horreur : c'est après la vision d'Alien, le huitième passager, alors qu'il a huit ans, qu'il se décide à être réalisateur. Il tourne de nombreux courts en super 8 avec l'aide de ses frères, avant d'intégrer la filière cinéma de l'Université de New-York dont il sort diplômé en 1995. La même année, il co-écrit avec son ami Randy Pearlstein le scénario de Cabin Fever, mais ils n'obtiennent aucun financement. Pendant quatre ans, il vit de petits boulots, et fait notamment de la figuration pour des films. En 1999, il part s'installer à Los Angeles où il y fait la rencontre de David Lynch, dont il devient un temps l'assistant de production en gérant le contenu du site internet du cinéaste.


Le déclic survient en 2001, où il réunit enfin les fonds nécessaires destinés à la réalisation de Cabin Fever. Bénéficiant d'un excellent bouches à oreilles, le film remporte un succès considérable et devient le plus gros succès de Lion's Gate, la maison de production du film. Il attire aussi l'attention de Quentin Tarantino, qui décide de le parrainer. Après avoir créé avec Boaz Yakin et Scott Spiegel Raw Nerve, une société de production spécialisée dans les films d'horreur, il s'attèle à la réalisation de Hostel : malgré de très vives polémiques, c'est un franc succès. En 2005, il lui donne une suite, Hostel - Chapitre II, avant de se voir confier par Tarantino la réalisation d'une fausse publicité dans le dyptique Grindhouse.


Leur collaboration continue, puisqu'il fait une apparition dans Boulevard de la mort en 2007, la deuxième partie de Grindhouse, puis dans Inglourious Basterds en 2009 où il joue, aux côtés de Brad Pitt, le sergent Donny Donowitz, l'un des "batârds" chasseurs de nazis, terriblement craint par ses ennemis, notamment en raison de la batte de baseball qu'il a l'habitude de trimballer avec lui. Roth réalise également un court-métrage de propagande nazie factice, censé avoir été orchestré par Joseph Goebbels, que Tarantino insère dans le film. 


Après quelques caméos dans Piranha 3D en 2010, dans le documentaire de Seth Rogen sur le ComicCon de San Diego, ou bien dans Rock Forever d'Adam Shankman, il scénarise en 2012 L'Homme aux poings de fer pour RZA. Ce n'est qu'en 2013 qu'il retourne à la réalisation avec The Green Inferno, co-écrit avec Guillermo Amoedo, rencontré sur le tournage d'Aftershock. Il s'agit d'un film catastrophe où de jeunes militants venus empêcher l'installation d'une compagnie pétrolière s'écrasent en avion au milieu de l'Amazonie et se trouvent confrontés à une tribu cannibale. Eli Roth confirme ici sa réputation de réalisateur de films d'horreur gores et violents. 


Eli Roth cherche néanmoins à se diversifier, et s'attèle ainsi à Knock Knock, un remake de The Seducers de Peter S. Traynor, dans lequel un homme marié voit sa vie détruite en quelques heures par deux jeunes filles à l'apparence innocente, mais qui s'avèrent cruelles et dangereuses. Il y retrouve Amoedo pour le scénario, et offre pour la première fois le rôle principal à une star, Keanu Reeves.

A réalisé

A joué dans