Rémi Bezançon

Photo de Rémi Bezançon

Biographie

Après des études à l'Ecole supérieure de réalisation audiovisuelle (ESRA) et à l'Ecole du Louvre, Rémi Bezançon écrit et réalise son premier court-métrage, Little Italy, en 1997. Suivent Les Brigands (2000), pour lequel il n'endosse "que" la casquette de scénariste, Vikings (2001) et Paraboles (2003).


Cette même année marque ses premiers pas dans le monde des longs-métrages et du cinéma, en tant que scénariste pour le film Vendues de Jean-Claude Jean. Il met cette expérience à profit un an plus tard pour réaliser son premier film, Ma vie en l'air (avec Vincent Elbaz et Marion Cotillard en têtes d’affiche), une comédie qui narre les aventures d’un homme, instructeur pour une compagnie aérienne, dont la peur de l’avion l’empêche de suivre la femme qu’il aime.


Si ce premier long-métrage annonce le goût du cinéaste pour les petits drames intimes et quotidiens des gens ordinaires, c’est dans Le Premier jour du reste de ta vie (2008) qu’il plante véritablement les bases de son identité cinématographique. Cette comédie dramatique racontant les joies et déboires d’une famille reçoit neuf nominations aux César, parmi lesquelles Meilleur Film, Meilleur Réalisateur et Meilleur Acteur pour Jacques Gamblin.


Explorant de nouveau les thématiques des peurs et de la famille, il se lance en 2011 dans l'adaptation du roman d'Eliette Abecassis, Un heureux événement, l'histoire d'une jeune mère (interprétée par Louise Bourgoin) qui a du mal à accepter l'arrivée de son nouveau-né. L'année 2012 constitue une étape importante dans sa carrière, puisqu'elle marque la première intrusion de Rémi Bezançon dans le monde de l'animation avec Zarafa, qu'il réalise en collaboration avec Jean-Christophe Lie (superviseur des effets visuels de Kirikou et les bêtes sauvages).


En 2014, Rémi Bezançon réalise deux courts-métrages au profit de la sécurité routière, Le Sourire du pompier avec Baptiste Lecaplain et Mélanie Bernier ainsi que Je vous aime très fort dans lequel il dirige Arié Elmaleh et la jeune Lara Seldrum. En 2015, le cinéaste revient au long-métrage de fiction avec Nos Futurs, récit d'amitié entre son désormais acteur fétiche Pio Marmaï qu'il retrouve pour la troisième fois et Pierre Rochefort.

A réalisé