Isabel Coixet

Photo de Isabel Coixet

Biographie

Membre du Jury "Caméra d'Or" du Festival de Cannes 2013.

Son diplôme d'Histoire Contemporaine en poche, l'espagnole Isabel Coixet se dirige très vite vers le cinéma. A la fois réalisatrice et scénariste, elle trouve vite son thème de prédilection : ses films dépeignent des femmes ordinaires confrontées aux aléas de la vie. Ainsi en 1996, dans Des choses que je ne t'ai jamais dites, Lili Taylor essaye de se défaire de l'ombre de son ancien amant et de retrouver goût à la vie alors qu'en 1998, Olalla Moreno meurt d'amour dans L' Heure des nuages, inédit en France.

Sa rencontre avec Sarah Polley marque l'envol de sa carrière : en 2003, l'actrice incarne Ann, femme condamnée par la maladie qui dresse une liste de choses à faire avant de mourir dans Ma vie sans moi, acclamé par la critique et les spectateurs du monde entier. Forte de ce succès, Coixet retrouve son actrice fétiche en 2006 pour The Secret life of words.

Impliquée dans divers projets, comme la boîte de production qu'elle a créée en 2000 et qui lui permet de tourner des documentaires ainsi que des clips musicaux, Isabel Coixet a également participé à l'aventure Paris, je t'aime. Elle a réalisé l'un des courts métrages de ce film à sketch sur la rencontre amoureuse dans notre capitale. Elle poursuit dans cette veine avec Lovers (2008) qui raconte une passion sulfureuse entre un professeur de littérature d'âge mûr (Ben Kingsley) et une jeune exilée cubaine (Penélope Cruz).

Changement de cap en 2011 pour cette grande amatrice de culture nippone avec sa Carte des sons de Tokyo. Le film raconte comment Ryu, jeune fille solitaire qui, durant la nuit, travaille dans la Halle à Marée de Tokyo se transforme occasionnellement en tueuse à gages.

A réalisé