Mark Ruffalo

Photo de Mark Ruffalo

Biographie

Issu du Conservatoire Stella Adler, Mark Ruffalo débute sa carrière au Cast Theater et fonde sa propre troupe de théâtre, la Orpheus Theatre Company. Il fait ses premières apparitions sur grand écran en 1993, dans Rough Trade et There Goes my Baby. Enchaînant les petits rôles à la fin des années 90 et au début des années 2000 (Casses en tous genres, Studio 54, Chevauchée avec le diable), le comédien connaît la consécration avec la comédie dramatique Tu peux compter sur moi en 2001.


Devenu une valeur sûre du cinéma américain, il joue les seconds couteaux dans de grosses productions telles que le film de prison Le Dernier château (2002) aux côtés de Robert Redford, le film de guerre Windtalkers (id.) de John Woo, ou encore le polar Collateral (2004) de Michael Mann. A l'aise dans les comédies romantiques (30 ans sinon rien, Hôtesse à tout prix, Et si c'était vrai..., La Rumeur court), il s'essaie également à un cinéma plus en marge du circuit hollywoodien traditionnel, en s'illustrant dans In the Cut (2003) de Jane Campion ou dans Eternal Sunshine of the Spotless Mind (2004) de Michel Gondry.


En 2007, cet hyperactif à la gueule d'ange trouve l'un de ses rôles les plus marquants en traquant le fameux tueur Zodiac dans un thriller signé David Fincher. Le vent en poupe, il est alors sollicité par les plus grands pour des œuvres aussi diverses et exigeantes que le cauchemardesque Blindness (2008), le féérique Max et les maximonstres (2009) et l'intrigant Shutter Island (2010). Au milieu de ce programme bien chargé, il trouve même le temps de passer derrière la caméra, pour mettre en scène Sympathy for Delicious.


Devenu une figure "bankable" du paysage hollywoodien, l'acteur enchaîne les succès, telles que la comédie populaire Crazy Night, qui réunit Steve Carell et Tina Fey. En 2012, il prête ses traits à l'incroyable Hulk dans le "blockbuster" Avengers, où il donne la réplique à une pléiade de super-héros, incarnés entre autres par Robert Downey Jr., Chris Hemsworth ou encore Chris Evans. Toutefois, cette réussite fulgurante ne l'empêche pas de prendre part à des projets moins commerciaux tel que Margaret, drame plus confidentiel.


Naviguant toujours entre blockbusters et films indépendants, Mark Ruffalo incarne en 2013, l'enquêteur chargé de démasquer le groupe d'illusionnistes et braqueurs de banque dans Insaisissables réalisé par Louis Leterrier (suite prévue pour 2016). L'année qui suit, il joue un producteur de musique déchu, alcoolique, mais convaincu qu'il peut faire d'une jeune femme rencontrée dans un bar (Keira Knightley) une véritable chanteuse, dans New York Melody.

Entre temps, l'acteur participe au tournage de plusieurs drames inédits en France. Ainsi, il s'affiche dans The Normal Heart, évoquant la montée du sida dans les années 80, Thanks for Sharing, l'histoire d'un sex-addict qui tente de se soigner, Red Light Winter, centré sur un triangle amoureux et Spotlight, évoquant la vie d'un prêtre pédophile. Finalement, rappelé par son costume musclé d'Hulk, Mark Ruffalo reprend les chemins de la production Marvel, pour le second numéro des aventures héroïques des Avengers : Avengers : L'ère d'Ultron. Avant la sortie du film en avril 2015, l'acteur livre une performance inoubliable dans Foxcatcher, via le rôle du frère bienveillant du champion de lutte Channing Tatum. 

A joué dans