Derek Jacobi

Photo de Derek Jacobi

Biographie

C'est au lycée que Derek Jacobi découvre l'art dramatique au sein d'une petite troupe amateur, The Players of Leyton. Agé de 18 ans, il est jugé trop jeune pour entamer une carrière professionnelle et entre à Cambridge pour y entamer des études d'histoire.

Au cours de ses trois années à Cambridge, Derek Jacobi joue de nombreux rôles sur les planches, notamment celui d'Hamlet, qui lui valent une notoriété grandissante. Devenu membre de la Birmingham Rep, il est remarqué en 1963 par Laurence Olivier qui l'invite à devenir le huitième (et le plus jeune) membre fondateur du Nouveau Théâtre National de Grande-Bretagne. En 1971, il quitte la formation pour s'illustrer à la télévision : il devient le personnage principal de la minisérie Man of Straw (1972) puis de I, Claudius (1975). Sur petit écran, il incarne également à de multiples reprises les grands héros shakespeariens.

Dans les années 80 et 90, Derek Jacobi poursuit ses actrivités sur les planches (il entre à la Royal Shakespeare Company de 1982 à 1985) et sur le petit écran, mais commence également à se distinguer dans le domaine du septième art. Il y débute en 1965 dans Othello puis apparaît aux génériques de The Human Factor, Enigma. Il profite aussi de ces années pour former de nombreux acteurs dont Kenneth Branagh, acteur avec lequel il collaborera à plusieurs reprises, d'Henry V (1989) à Dead again (1991), en passant par Hamlet (1996) et Looking for Richard (1996).

En 2000, Derek Jacobi est un sénateur romain dans le Gladiator de Ridley Scott, puis le valet de pied d'un aristocrate assassiné dans Gosford Park (2002). En 2006, il varie les plaisirs et confirme qu'il peut être bien plus qu'un acteur shakespearien, jouant coup sur coup dans le conte fantastique Nanny McPhee et le film d'action futuriste Underworld : evolution.

A joué dans