Jason Statham

Photo de Jason Statham

Biographie

Tour à tour plongeur olympique, mannequin et vendeur de bijoux au noir, Jason Statham est repéré, au détour d'une promenade à Londres, par le réalisateur Guy Ritchie qui l'engage pour son premier film, Arnaques, crimes et botanique, en 1998. Les deux hommes, entre-temps devenus amis, se retrouveront sur le tournage de deux autres polars tout aussi tortueux et musclés : Snatch en 2000 et Revolver en 2004.


Après un passage par la science-fiction - The One (2001) et Ghosts of Mars (id.) - cet acteur au physique athlétique et à la "gueule" de baroudeur se montre à l'aise dans le cinéma d'action, revêtant à trois reprises le costard du taciturne Transporteur, entamant une véritable course contre la montre pour sa propre survie dans Hyper tension (2006) et se trouvant des adversaires de taille en la personne de Wesley Snipes (Chaos) et Jet Li (Rogue l'ultime affrontement). S'offrant un rôle de "méchant" pur et dur dans le thriller Cellular (2004), Jason Statham sait également jouer les détrousseurs gentlemen, comme il le prouve avec Braquage à l'italienne (2003) et Braquage à l'anglaise (2008).


En 2008, il est à l'affiche du Transporteur III et figure également au générique de Course à la mort, un film se déroulant dans une prison futuriste où sont organisées des courses de voitures pour le moins explosives. Deux ans plus tard, il rejoint le casting musclé de Expendables : unité spéciale réalisé par l'infatigable Sylvester Stallone, où il donne la réplique à tous les vétérans du cinéma d'action, dont Jet Li, qu'il retrouve pour la troisième fois.


Toujours en forme, il enchaîne les rôles musclés avec tout autant de panache au fil des années, donnant tour à tour de sa personne dans Le Flingueur, Blitz, Killer Elite, ou encore Safe, et assoit un peu plus à chaque film son image de héros d'action. Avec sa carrure imposante et son air de dur à cuire, aucun ennemi ne semble lui résister. Il le prouve une nouvelle fois avec les deux volets suivants de la célèbre franchise testostéronée : Expendables 2 (2012) et Expendables 3 (2014).


Parallèlement, Jason Statham fait des clés de bras et brise des os dans Parker, Crazy Joe, Homefront et Joker, tout en apparaissant furtivement à la fin de Fast & Furious 6 sans être crédité au casting, annonçant ainsi sa présence en tant que nouveau vilain du très lucratif Fast & Furious 7. Deux ans plus tard, après avoir à nouveau campé Arthur Bishop dans la suite du Flingueur Mechanic Résurrection, il est de retour aux côtés de Vin Diesel et Dwayne Johnson pour les besoins du huitième épisode de la saga automobile Fast & Furious 8.

A joué dans