Aurore Clément

Photo de Aurore Clément

Biographie

Fille de modestes agriculteurs, Aurore Clément doit abandonner ses études à l'âge de 16 ans et travailler en usine à la suite du décès de son père. Après avoir affronté une autre épreuve, la mort accidentelle de sa soeur, elle décide de partir pour Paris, où, à force de détermination, elle devient mannequin. C'est Louis Malle, la remarquant sur une couverture de Elle, qui lui ouvre les portes du cinéma en lui confiant le rôle de France, jeune femme juive amoureuse d'un collabo dans le très controversé Lacombe Lucien (1974).

Après ces débuts remarqués, la discrète Aurore Clément trouve essentiellement des seconds rôles, apportant sa douceur aux univers masculins de Boisset (Le Juge Fayard dit le shérif) ou Schoendoerffer (Le Crabe tambour). Dirigée par de grands cinéastes italiens, de Dino Risi (Cher Papa) à Mario Monicelli, elle part aux Philippines pour le tournage d'Apocalypse Now. Elle y incarne Roxanne, quintessence de la femme française énigmatique et envoûtante, mais ses scènes seront coupées au montage, et il faudra attendre la sortie de la version redux (2001) pour qu'elles soient réintégrées. Sur le plateau du film de Coppola, elle rencontre celui qui deviendra son mari, le chef décorateur Dean Tavoularis.

A l'affiche de deux films présentés à Cannes en 1982, Les Fantômes du chapelier et L'Invitation au voyage, Aurore Clément campe l'épouse de Dean Stockwell dans Paris, Texas, la Palme d'or de Wenders en 1984. Avec un air tantôt grave tantôt rieur, et une voix qui n'est pas sans rappeler celle de Delphine Seyrig, elle devient l'une des actrices-fétiches de Chantal Akerman, des Rendez-vous d'Anna (1978) à Demain on déménage (2004). Tournant avec des fortes personnalités telles que Serge Gainsbourg et Anne-Marie Miéville, elle apparaît aussi dans les films singuliers de Laetitia Masson, ce qui ne l'empêche pas de multiplier, à partir des années 2000, les apparitions dans des productions grand public (Tanguy, Bon Voyage et même Jet Set).

Irrésistible en coiffeuse coquette dans La Demoiselle d'Honneur de Chabrol, l'élégante Aurore Clément incarne la duchesse de Chartres au sein du très chic casting de Marie-Antoinette de Sofia Coppola (2006). Parallèlement à sa carrière cinématographique, l'actrice s'échappe du grand écran pour jouer à la télévision, dans des dizaines de séries et téléfilms (dont la saga Zodiaque et sa suite, Le Maître du Zodiaque). A l'affiche chaque année de plusieurs films, ses rôles ou seconds rôles variés (Des vents contraires, Let My People Go !, L'Hiver dernier et Cornouaille) viennent compléter une riche filmographie de plus de cent vingt titres.

A joué dans