Robinson Stévenin

Photo de Robinson Stévenin

Biographie

Fils du comédien Jean-Francois Stévenin et frère de Sagamore et Salomé.

Enfant de la balle, Robinson Stévenin fait sa première apparition au cinéma à l'âge de 5 ans dans Double messieurs, réalisé par son père en 1986, puis enchaîne films et téléfilms durant son adolescence. Le jeune comédien se fait remarquer en acceptant successivement deux rôles très délicats, celui de Laurent, un garçon qui oblige sa petite amie à se prostituer dans Mauvaises fréquentations de Jean-Pierre Améris puis celui de Bo, un jeune travesti qui part sur les traces d'un tueur en série, dans Mauvais genres de Francis Girod. Le premier personnage lui vaut une nomination au César du Meilleur espoir masculin en 2000, une récompense qu'il obtient en 2002 grâce au second.

Aperçu chez Chéreau et Schroeter, l'acteur au charme androgyne est choisi par Claude Miller pour incarner le fougueux cinéaste en herbe, épris de Ludivine Sagnier dans La Petite Lili en 2003. Trois ans plus tard, il campe un officier juriste confronté à la réalité de la torture pendant la Guerre d'Algérie dans Mon colonel, un premier film écrit et produit par Costa-Gavras (2006). Sur un mode plus léger, il est ensuite dirigé par deux comédiens : Richard Bohringer, une vieille connaissance -il incarnait le flic de Mauvais genres- qui en fait son alter ego rêvé dans C'est beau une ville la nuit et Valeria Bruni Tedeschi (Actrices).

A joué dans