Nicolas Marié

Photo de Nicolas Marié

Biographie

Adolescent, Nicolas Marié côtoie en classe la soeur de Christophe Malavoy. Lorsqu'elle lui parle de son frère, qui suit des cours d'art dramatique chez Raymond Girard, le jeune homme décide une bonne fois pour toutes qu'il fera de la comédie son métier. Une fois son bac en poche, il suit le même cours que Malavoy puis part sur les routes monter des festivals de théâtre avec Muriel Robin, Elie Semoun ou encore Nicolas Briançon.

Très vite, Nicolas Marié touche à toutes les facettes du métier de comédien. Véritable boulimique de travail, il fait beaucoup de théâtre, jouant notamment Marivaux, Feydaux et Molière, ou côtoyant Jean Poiret, l'un de ses modèles. Il est également extrêmement actif à la télévision et dans l'exercice du doublage, prêtant sa voix à de nombreux acteurs américains parmis lesquels Tim Roth, John Travolta et Nicolas Cage.

Cet acteur très physique, fan de Jerry Lewis, Harry Baur, Marlon Brando et Brad Pitt, se porte assez naturellement vers la comédie. Sur grand écran, ce passionné se révèle dès 1996 avec un rôle de policier dans le déjanté Bernie, signée Albert Dupontel. C'est le début d'une belle complicité avec le cinéaste : Nicolas Marié sera en effet de toutes les réalisations de Dupontel, jouant le directeur de la salle de théâtre du Créateur, le banquier d'Enfermés dehors, le docteur du Vilain et, enfin, l'irrésistible avocat bègue de 9 mois ferme.

Au cinéma, outre sa fidèlité à Albert Dupontel, Nicolas Marié s'est notamment illustré aux génériques du Convoyeur, de Secret Defense ou de La Très très grand entreprise, prouvant qu'il est à l'aise dans divers registres. Dans celui de la comédie, retenons des apparitions dans Safari, Associés contre le crime... et, surtout, de savoureuses prestations de "salauds" dans 99 francs et Micmacs à tire-larigot.

Biographie rédigée par Clément Cuyer

A joué dans