Ciarán Hinds

Biographie

Ciarán Hinds est né à Belfast, en Irlande du Nord. Seul garçon de la famille, il grandit au milieu de ses quatre sœurs et d'un père médecin qui pousse son fils à reprendre le flambeau. Mais il se détourne de la volonté paternelle, et c'est sous l'influence de sa mère, une comédienne amateur, qu'il débute sa carrière de comédien au Glasgow Citizens Theatre, dont il fait partie pendant de nombreuses années. Sur les planches, il travaille avec le Lyric Theatre de Belfast, le Druid Theatre de Galway et l'Abbey Theatre à Dublin. Il se produit également dans la tournée internationale de la troupe de Peter Brook pour "Mahabharata" et joue de nombreux rôles pour la Royal Shakespeare Company.

Huit ans après ses débuts au cinéma dans Excalibur de John Boorman en 1981, Ciarán Hinds investit le grand écran en se faisant l'interprète de nombreux films : Le Cuisinier, le voleur, sa femme et son amant (1989), Mary Reilly (1996), Oscar et Lucinda (1997) ou encore The Lost Son (1999). A partir des années 2000, l'acteur, imposant par sa stature, est de plus en plus sollicité outre-Atlantique. Excellant dans les rôles de chef d'Etat autoritaire, il incarne tour à tour un Président russe dans La Somme de toutes les peurs (2002), le général Jules César dans la coproduction télévisée BBC/HBO Rome (2005-2007) et le roi Hérode dans La Nativité (2006).

Nommé en 2003 à l'Irish Film and Television Academy Award du Meilleur second rôle pour son portrait de l'indic truand John Traynor dans Veronica Guerin de Joel Schumacher - un cinéaste qu'il retrouvera pour les besoins du Fantôme de l'Opéra (2004), Ciarán Hinds prend pour habitude de tourner sous la direction de grands réalisateurs américains comme Sam Mendes (Les Sentiers de la perdition), Kathryn Bigelow (Le Poids de l'eau), Norman Jewison (Crime contre l'Humanité), Steven Spielberg (Munich), Michael Mann (Miami vice - Deux flics à Miami) et Paul Thomas Anderson (There Will Be Blood). Le comédien irlandais n'en oublie pas pour autant ses origines et s'illustre également de manière régulière dans des productions européennes comme Calendar Girls (2003) de Nigel Cole, Amazing Grace (2006) de Michael Apted, The Tiger's Tail (2007) de John Boorman, Ca$h (2008) d'Eric Besnard et Bons Baisers de Bruges (id.) de Martin McDonagh, une comédie policière dans laquelle il donne la réplique à son compatriote Brendan Gleeson.

Au cinéma, il occupe le plus souvent des seconds rôles : on le retrouve ainsi dans L' Affaire Rachel Singer (2009), Le Rite (2010) mais aussi dans La Taupe, thriller d'espionnage anglais au casting quatre étoiles. En 2012, pour La Dame en noir, Ciarán Hinds retrouve le jeune Daniel Radcliffe, avec qui il avait déjà tourné dans Harry Potter et les reliques de la mort - partie 2. La même année, l'acteur multiplie les projets à gros budget, puisqu'il est aussi à l'affiche de Ghost Rider : L'Esprit de Vengeance et surtout John Carter (250 millions de dollars !).

A joué dans