Caroline Ducey

Photo de Caroline Ducey

Biographie

Fascinée par le monde du spectacle dès son plus jeune âge, Caroline Ducey - dont le vrai nom est Trousselard - intègre dès l'âge de 8 ans un cours de théâtre et prend également des cours de danse classique. Répondant à une annonce de casting affichée dans son lycée, elle décroche son premier rôle au cinéma en 1994 dans Trop de bonheur de Cédric Kahn, chronique sur l'adolescence, réalisée dans le cadre de la collection d'' title='Arte' Tous les garçons et les filles de leur âge. Elève au Conservatoire de Marseille pendant sa classe de terminale, elle s'inscrit après le bac en hypokhâgne. Entre deux pièces de théâtre, elle campe une jeune fille en conflit avec ses parents dans Familles, je vous hais (1997).

Caroline Ducey accède à la notoriété en 1999 grâce au sulfureux Romance de Catherine Breillat, oeuvre crue et théorique dans laquelle elle a pour partenaire la star du X Rocco Siffredi. Lumineuse et émouvante dans le rôle d'une jeune femme qui part à la découverte de sa sexualité, elle décroche pour cette audacieuse composition une nomination au César du Meilleur espoir. Remarquée dans Carrément A L'Ouest (2001), marivaudage des temps modernes signé Doillon, Caroline Ducey prend part à des premiers films qui témoignent de sa curiosité et de son goût pour l'aventure : après le drame moyenâgeux La Chambre obscure, elle parcourt les Alpes dans La Cage (2002), traverse les steppes d'Asie centrale dans le quasi-expérimental Shimkent hotel (2003) et part en pleine mer pour le tournage de Croisière (2004).

En 2007, elle retrouve Catherine Breillat et devient la dame de Pique du drame en costumes Une vieille maîtresse (2007). Entre-temps, elle participe à de très nombreux courts métrages (une vingtaine depuis le début de sa carrière), mais passe également par la case télévision. Elle joue ainsi une journaliste otage dans la série de ' title='Canal +' Reporters et se prend d'amitié pour Tony le Dingue, un gangster du Milieu, dans Les Beaux mecs. Quatre ans après la comédie Le Plaisir de chanter, Caroline Ducey réapparait enfin sur le grand écran dans le musclé Bangkok Renaissance, un film d'action et d'arts martiaux mis en scène par le champion de kung-fu Jean-Marc Minéo.

A joué dans