Voyage de Félicia (Le)

Affiche Voyage de Félicia (Le)
Réalisé par Atom Egoyan
Pays de production Canada, Grande-Bretagne
Année 1999
Durée
Musique Mychael Danna
Genre Comédie dramatique
Distributeur Bac Films
Acteurs Arsinee Khanjian, Elaine Cassidy, Bob Hoskins, Sheila Reid, Nizwar Karanj
Age légal 16 ans
Age suggéré 16 ans
N° cinéfeuilles 373
Bande annonce

Critique

"Le film d'Egoyan repose sur la rencontre de l'innocence pure, le personnage de Félicia (Elaine Cassidy), et de la noirceur absolue représentée par M. Hilditch (Bob Hoskins). Il s'agit de l'adaptation d'une oeuvre de W. Trevor.

On retrouve l'atmosphère pesante, à la limite du film noir, le face à face entre le bien et le mal, mais avec des entrelacements subtils, sur lequel était déjà construit le film DE BEAUX LENDEMAINS.

En bref, Félicia, jeune fille de la campagne irlandaise, se trouve enceinte de son petit ami parti travailler en Angleterre, en réalité engagé dans l'armée. Elle part à sa recherche et rencontre dans la ville industrielle où elle pense trouver son ami un homme brave en apparence qui lui propose son aide, M. Hilditch. Félicia ne pouvait hélas pas plus mal tomber.

Sur fond de conflit irlandais et d'intolérance fanatique, Egoyan s'appuie sur une analyse extrêmement fine et sans faille de ces deux personnages. Félicia est innocente, douce, honnête, prudente aussi, mais à un certain moment, elle n'a pas d'autre choix que d'accepter l'aide de Hilditch. Ce dernier, victime d'une mère castratrice (Arsinée Khanjian, épouse dans la vie de Egoyan) est incapable de relation normale avec les femmes. Félicia, de par son origine et son éducation, et Hilditch, de par sa solitude et ses blocages psychologiques, représentent chacun à sa manière une époque révolue, en marge de la société moderne.

Au passage, l'histoire de Félicia ouvre à une réflexion sur la religiosité sectaire, illuminée, et permet de mettre en évidence sa nocivité perverse, son imposture. De même qu'Hilditch est un danger mortel pour toutes les jeunes femmes qui le rencontrent et qui acceptent son aide, la secte est incapable d'apporter une aide qui réponde aux vrais besoins d'une personne, et l'abandonne donc à son sort. Pour tous ceux qui sont victimes de son ""philtre"", le temps s'arrête, se fige, et comme Hilditch avec ses victimes, son emprise anesthésie toute volonté et toute autonomie. Sous des dehors avenants, la secte est elle aussi un monstre. Le voyage de Félicia s'achèvera néanmoins par le pardon et le commencement d'une nouvelle vie."

Ancien membre