Sous le sable

Affiche Sous le sable
Réalisé par François Ozon
Pays de production France, Japon
Année 2000
Durée
Musique Philippe Rombi
Genre Drame
Distributeur Haut et Court
Acteurs Bruno Cremer, Charlotte Rampling, Jacques Nolot, Pierre Vernier, Andrée Tainsy
Age légal 14 ans
Age suggéré 16 ans
N° cinéfeuilles 411
Bande annonce

Critique

A partir d'un souvenir d'enfance, François Ozon aborde un sujet aussi original qu'éprouvant. Une femme refuse le deuil de son mari disparu mystérieusement. Est-il vivant? S'est-il suicidé ou s'est-il noyé accidentellement?

Marie, enseignante à l'université, continue à vivre comme si Jean (Bruno Cremer) était présent. Ses amis sont inquiets pour sa santé mentale et ne savent que faire. Mais un jour la police retrouve un cadavre de noyé et les analyses ne laissent planer aucun doute. Mais dans un dernier sursaut, cette femme battante jusqu'au bout refuse encore la réalité. Bien qu'au fond d'elle-même la vérité ait fait son chemin.

Le film tout entier repose sur les épaules de Charlotte Rampling, présente de la première à la dernière séquence. Elle est admirable de sobriété dans ce rôle de passion - aux deux sens du mot. L'amour et la folie se rejoignent en elle. Son refus d'accepter et le dynamisme de son existence quotidienne pourraient constituer une thérapie. En tout cas le deuil véritable n'intervient que devant l'horreur d'un cadavre, des mois plus tard. Là, les larmes couleront sur le sable, alors même qu'un mirage opère un dernier sursaut d'espoir.

A deux reprises, Marie cède à un amant pour lequel elle n'éprouve pas de véritable amour. Ces scènes sont importantes. Elle ne pense qu'à son mari qu'elle croit entrevoir et n'appartient à aucun moment à ce partenaire ridicule et trompé.

Bien que lent et quelque peu maniéré dans sa forme, ce film qui distille sans cesse une tension pesante est une œuvre forte et exigeante.

Maurice Terrail