Mon beau-père et moi

Affiche Mon beau-père et moi
Réalisé par Jay Roach
Pays de production U.S.A.
Année 2004
Durée
Musique Randy Newman
Genre Comédie
Distributeur United International Pictures (UIP)
Acteurs Michel Sanchez, Ben Stiller, Teri Polo, Blythe Danner, Dustin Hoffman
N° cinéfeuilles 406
Bande annonce

Critique

Agréable surprise que cette comédie familiale, tranchant sur les gaudrioles gros sel dont le public a été «gratifié» depuis quelques mois. Ici, on se rapproche de l'humour d'un P. G. Wodehouse ou d'un Feydeau à l'anglo-saxonne, avec une cascade de quiproquos et des personnages piégés par des situations apparemment inextricables dans lesquelles ils se précipitent tête baissée.

Un jeune infirmier, sympathique mais un peu tête-en-l'air (Ben Stiller, vu récemment en rabbin amoureux), rêve d'épouser la femme de sa vie, une ravissante institutrice. Mais il faut d'abord passer par le futur beau-père (Robert De Niro), ex-agent de la CIA macho, possessif et un peu paranoïde sur les bords. D'une valise perdue à un chat dressé à faire ses besoins dans la cuvette des toilettes, d'une villa truffée de caméras de surveillance à un jardin inondé par une fosse septique débordant à cause d'une chasse d'eau défectueuse, du passage du candidat au détecteur de mensonges à la rencontre avec un ancien soupirant de la belle, péripéties et catastrophes s'enchaînent à un rythme bien enlevé et déchaînent les rires. De Niro semble le premier à s'en amuser. Le film est comme une flûte de champagne: ça pétille, mais ce n'est pas très long en bouche. Peu importe, il n'y a pas de mal à se faire du bien de temps en temps...

Daniel Grivel