Monstres & Cie

Affiche Monstres & Cie
Réalisé par Pete Docter
Pays de production U.S.A.
Année 2001
Durée
Musique Randy Newman, Ira Hearshen
Genre Animation, Comédie
Acteurs John Goodman, Billy Crystal, Steve Buscemi, James Coburn, Mary Gibbs
N° cinéfeuilles 432
Bande annonce

Critique

"L'idée est très originale. Figurez-vous que les monstres qui hantent les cauchemars des enfants existent réellement. Ils ont accès à la chambre de vos bambins par la porte du placard, terrorisant votre progéniture. S'ils agissent ainsi, ce n'est pas par plaisir pervers, mais uniquement pour gagner leur vie. La firme ""Monstres & Cie"" les engage pour recueillir les hurlements humains, seule source d'énergie de Monstropolis. Et quelle est la plus grande hantise des habitants de Monstropolis? Eh bien, qu'un enfant parvienne à franchir dans l'autre sens la fameuse porte du placard. Bouh, la délicieuse petite fille la passe sans s'en rendre compte, semant une terreur sans précédant.

La prouesse technique de cette production co-signée Disney et Pixar est exceptionnelle. Le générique de fin, surpeuplé, compte par exemple trente-cinq animateurs et onze chefs d'équipe logiciels. Chaque personnage a d'abord été conçu nu. Poils et vêtements n'ont été ajoutés qu'après que les mouvements aient été jugés parfaits. ""Pour Sulli, il a fallu non seulement modéliser et calculer chaque poil - 3 millions - mais les faire bouger comme dans le monde réel, adapter la fourrure aux différentes lumières, aux différentes conditions incluant brouillard, neige et pluie"", révèle le dossier de presse.

Résultat: un film d'animation au réalisme époustouflant, d'une grande finesse esthétique. L'émotion circule à flot d'un bout à l'autre d'un récit drôle aux accents parfois surréalistes. Un très bon divertissement. Mais attention: Léon Bogue, le monstre-lézard à huit pattes est si réussi qu'il pourrait bien provoquer de vrais cauchemars chez les moins de dix ans."

Ancien membre