Gangsters

Affiche Gangsters
Réalisé par Olivier Marchal
Pays de production Belgique, France
Année 2001
Durée
Musique Axelle Renoir
Genre Policier, Action, Drame
Distributeur United International Pictures (UIP)
Acteurs Alexandra Vandernoot, François Levantal, Richard Anconina, Anne Parillaud, Shirley Bousquet
Age légal 16 ans
Age suggéré 16 ans
N° cinéfeuilles 432
Bande annonce

Critique

"Paris 18e arrondissement, une garde à vue pendant 48 heures: un face à face violent de gangsters et flics - dont deux ripoux -, avec pour enjeu 100 millions (FF!) en diamants bruts que chacun veut garder, négocier ou récupérer, et à la clef... sept morts.

Le réalisateur Olivier Marchal, dont c'est le premier long métrage, a été un policier à la P.J. pendant plusieurs années à Paris et en banlieue. Il a écrit le scénario, dit-il, en s'inspirant de personnages qu'il a croisés ou avec qui il a travaillé. GANGSTERS est un polar de série B cru, vulgaire, violent. Il ne se démarque pas beaucoup de séries TV telles que le ""Commissaire Moulin"". Ici ""racaille"" et ""flicaille"" se confondent, personne n'a les mains propres, encore moins deux ripoux parfaitement abjects. Il y a Franck (Richard Anconina) qui a subi de nombreuses condamnations et son amie Nina (Anne Parillaud), une prostituée. Tous deux, en garde à vue, subissent tabassages méchants et avilissants, dans le commissariat.

Les acteurs ont été bien choisis et il n'y a pas de temps mort dans l'action, mais tout est vulgaire: langage (on parle beaucoup), lieux, personnages, comportements. On n'en dira pas plus...

Une question se pose: sans nier la réalité (il y a dans la police des flics ""ripoux"", corrompus), quelle image nous donne ce film d'hommes et de femmes qui pratiquent un métier difficile, astreignant, décrié, face à une société où règne trop souvent la violence? Mais apparemment ce n'est pas l'objectif du réalisateur, ancien flic, d'y répondre!"

Ancien membre