Old

Affiche Old
Réalisé par M. Night Shyamalan
Titre original Old
Pays de production U.S.A.
Année 2021
Durée
Musique Trevor Gureckis
Genre Thriller, Fantastique
Distributeur Universal
Acteurs Gael García Bernal, Rufus Sewell, Vicky Krieps, Abbey Lee, Thomasin McKenzie, Alex Wolff
Age légal 16 ans
Age suggéré 16 ans
N° cinéfeuilles 860

Critique

Joli coup de pouce du destin pour l'auteur français Pierre Oscar Lévy et le dessinateur suisse Frederik Peeters. Leur bande dessinée intitulée Château de sable fut offerte à M. Night Shyamalan par sa fille pour la fête des pères. Séduit, le réalisateur et scénariste très porté sur le surnaturel et l'étrange en acquit les droits, adapta le scénario... et voici Old.


Rappelons que le cinéaste américain d'origine indienne passa en un instant de l'ombre à la lumière avec le succès fracassant de Sixième sens, un film qui balaya tout sur son passage en 1999 et fit de son auteur le nouveau cinéaste incontournable à suivre. Ce jackpot public et critique ne se renouvela cependant jamais, malgré d'autres belles réussites comme l'excellent Incassable ou le très bon Signes. En plus de son goût pour la science-fiction au sens le plus large du terme, Shyamalan est un cinéaste qui excelle, par son rythme et son inventivité, à raconter des histoires. Son erreur dans les années 2010 fut de ne pas être très regardant sur la qualité de ses scénarios, de ne pas chercher à se renouveler, conduisant une suite de films tels que La Jeune fille de l'eau ou le fort raté Dernier maître de l'air à être de retentissants échecs. Toutefois, ses deux derniers longs métrages renouvelèrent l'intérêt du public à son égard.


Old raconte l'arrivée d'un couple en crise et de leurs deux jeunes enfants dans un hôtel de remise en forme au bord de la mer. Rapidement, le directeur du centre de cure leur parle de la beauté et des bienfaits d'une plage isolée. Un matin, la famille s'y rend en compagnie d'autres curistes, avec l'intention d'y passer toute la journée. Mais très vite, le surnaturel s'invite, la panique monte, des choses inexplicables se produisent, les enfants semblent grandir à vue d'œil... l'épouvante s'installe, d'autant plus que la menace est invisible et indéterminée.


On ne peut s'empêcher de penser à la série Lost. Ceci à cause de la plage, du type de récit et de la présence de l'acteur Ken Leung qui en était aussi l'un des protagonistes. Mais Old est bel et bien une histoire originale, et qui plus est bien menée. Le grand talent de Shyamalan est de distiller l'angoisse confuse, l'incompréhension et la lutte pour la survie. Parfaitement dirigés, ses comédiens, retenus et nerveux, sont tous très justes. Dommage que le réalisateur se laisse aller à quelques travers. D'abord une scène visuellement effrayante. Une seule certes, et rapide, mais qui est de trop. L'épouvante est bien plus forte lorsque, comme le disait Spielberg, "on ne voit pas le requin". Cette scène-là, plutôt grandguignolesque, casse la forte tension qui avait fini par s'accumuler. D'autres moments, dont celui dit de "l'opération chirurgicale", font plus sourire qu'autre chose. Enfin, les cinq dernières minutes, presque rationnelles, sont aussi quelque peu moralistes. Tout va bien, la police a fait son devoir, les "méchants" sont punis. Alors que l'on est tout le film dans un étrange et un suspense plutôt bien menés, cette conclusion ramène trop brutalement à la réalité et sonne faux.


Malgré cela, Old reste un film prenant, efficacement rythmé, pas le meilleur Shyamalan mais bien supérieur à plusieurs de ses autres films. On a en outre le plaisir d'y voir l'excellent Gael Garcia Bernal (La Mauvaise éducation, Carnets de voyage), Vicky Krieps (Phantom Thread) ou la trop rare Embeth Davidtz (La Liste de Schindler, Millenium). Et l'apparition devenue traditionnelle du cinéaste dans le rôle d'un chauffeur de camionnette... finalement plus important qu'il n'y paraît.


Philippe Thonney

Appréciations

Nom Notes
Philippe Thonney 13
Marvin Ancian 8