Vic le Viking

Affiche Vic le Viking
Réalisé par Éric Cazes
Titre original Vic the Viking and the Magic Sword
Pays de production France, Belgique, Allemagne
Année 2019
Durée
Musique Ute Engelhardt, Marie-Laure Guisset
Genre Animation
Distributeur Impuls
Acteurs Nathan Willems, Patrick Brüll, Damien Locqueneux, Rose Alloing, Laurent Van Der Rest, Marc Weiss
Age légal 6 ans
Age suggéré 6 ans
N° cinéfeuilles 825
Bande annonce

Critique

Vic le Viking, formaté pour cette période de Fêtes, bénéficie de magnifiques images, mais aussi, malheureusement, d’une histoire plutôt gentillette et d’une musique envahissante.
Créé dans les années 70 par le Suédois Runer Jonsson, le personnage de Vic le Viking a déjà fait l’objet d’une série d’animation japonaise, d’une autre en images de synthèse (à laquelle avait déjà participé le réalisateur Eric Cazes) et de deux longs métrages.
Le jeune Vic, dont la maman a été transformée en statue d’or par une épée magique, doit convaincre son père de lui faire confiance pour l’aider à renverser le sort. Le rythme, surtout dans la première partie, est déroutant, surtout pour un film destiné au jeune public. Il est en effet très rapide, avec des dialogues verbeux extrêmement saccadés qui ne seront sans doute pas compris par des enfants. Cela s’arrange toutefois assez vite, et l’histoire nous entraîne dans une aventure vécue par le petit Vic qui aimerait bien que son père cesse de le traiter comme un gamin. Une quête initiatique dans laquelle sont évoquées des notions de culture viking, et des messages sur le courage, la relation d’un fils avec son père, l’estime de soi ou l’importance de la réflexion plutôt que la violence. Tout cela est honorable mais aurait mérité d’être plus creusé. D’autant plus que, par moments, le film se dilue lorsqu’il cherche à faire dans le genre super-héros ou comédie musicale.
Bien sûr, un

Philippe Thonney

Appréciations

Nom Notes
Philippe Thonney 10
Sabrina Schwob 16