Ducobu 3

Affiche Ducobu 3
Réalisé par Elie Semoun
Titre original Ducobu 3
Pays de production France
Année 2019
Durée
Genre Comédie
Distributeur JMH Distributions SA
Acteurs Frédérique Bel, Elie Semoun, Émilie Caen, Loïc Legendre, Mathys Gros, Leeloo Eyme
Age légal 8 ans
Age suggéré 10 ans
N° cinéfeuilles 827
Bande annonce

Critique

«Triste époque où les cancres sont des stars», soupire l’instituteur joué outrageusement par Elie Semoun. Une maxime qui colle parfaitement aux créateurs de ce film ni fait ni à faire.

Rien à sauver, ou presque, dans ce troisième épisode des aventures du célèbre cancre Ducobu, qui se retrouve cette fois à devoir remporter un concours de chant et la prime qui va avec, afin de sauver son école dont les comptes sont dans le rouge. Les quelques sourires sont exclusivement provoqués par le toujours excellent François Levantal, l’éternel second rôle qui mériterait bien de passer premier. Mais pour le reste... Ce scénario outrancier, mélange entre la Star Academy et Les Sous-doués, permet à Elie Semoun de s’exciter comme de Funès n’aurait jamais osé le faire, de se déguiser pour interpréter trois personnages, et il nous fatigue très rapidement. Tout ici, de l’histoire aux autres comédiens, semble fait pour lui servir la soupe. Des personnages secondaires qui font du remplissage, des parents encore plus crétins et puérils que leurs rejetons, et des chansons à la mode qui ne sont que des alibis pour contenter le public adolescent.

Les comédiens Emilie Caen, Frédérique Bel et Loïc Legendre, de même que Gérard Jugnot dont la présence ne sert qu’à faire joli au générique, paraissent s’amuser malgré la vacuité de ce qu’on leur donne à faire. On appelle ça de la conscience professionnelle. Quant à la morale, elle est résumée par Ducobu lui-même à la fin du film: «Un enfant sans école, c’est comme une PlayStation sans manette». Bravo et merci! Pour citer Coluche, on se pose cette question: « Jusqu’où s’arrêteront-ils? » Réponse : à l’épisode 3 ! On l’espère en tout cas.

Philippe Thonney

Appréciations

Nom Notes
Philippe Thonney 4