Sorry We Missed You

Affiche Sorry We Missed You
Réalisé par Ken Loach
Titre original Sorry We Missed You
Pays de production Grande-Bretagne, Belgique, France
Année 2019
Durée
Musique George Fenton
Genre Drame
Distributeur Filmcoopi
Acteurs Kris Hitchen, Debbie Honeywood, Rhys Stone, Katie Proctor, Ross Brewster, Charlie Richmond
Age légal 12 ans
Age suggéré 14 ans
Bande annonce

Critique

Ken Loach, le grand analyste de la réalité sociale, nous prouve une nouvelle fois son immense sensibilité, son talent hors pair, et nous démontre qu’à plus de 80 ans il n’est pas prêt à se taire. Après le formidable Moi, Daniel Blake, il nous propose avec Sorry We Missed You une claque magistrale, un film choc, étourdissant, dont on sort absolument sonné. Tout est juste, fort, bien trouvé dans ce film, jusqu’à son titre douloureusement pathétique.
Ricky et Abby habitent avec leurs deux enfants dans une petite ville britannique, et la vie n’est pour eux qu’un long combat pour survivre. Elle est infirmière à domicile, il va devenir un chauffeur-livreur dépendant de son appareil électronique. Cette existence entièrement consacrée au labeur, ajoutée aux bêtises commises par leur fils qui ne voit pas les sacrifices consentis par ses parents, vont mettre la famille à rude épreuve.
Avec ce genre mi-fiction mi-documentaire qu’il sait manier à la perfection, Ken Loach ne nous épargne rien et nous met KO. Le cas de cette famille lui permet d’épingler un grand nombre de choses qui paraissent inéluctables dans la société contemporaine. Les méfaits de l’uberisation, l’asservissement de nombreux travailleurs, la fracture sociale, la situation dans les hôpitaux et les écoles, l’individualisme cruel, l’interdiction pour les humains rouages du capitalisme d’avoir un moment de faiblesse, un accident de parcours ou le besoin de faire une pause. Ken Loach dénonce avec vigueur l’enfumage constitué par les pseudo acquis sociaux que les travailleurs exploités pensaient avoir gagnés. Il nous rappelle également l’importance de la famille avec ces parents qui triment sans relâche afin que leurs enfants aient une vie meilleure que la leur, ce qui semble compromis d’avance.
Le réalisateur s’appuie sur deux acteurs ahurissants, Kris Hitchen et Debbie Honeywood, et principalement sur cette dernière, comédienne inconnue au bataillon mais que l’on espère revoir bientôt à l’écran tant elle est juste et bouleversante. Ancré dans la triste réalité sociale, le réalisateur ne propose aucune porte de sortie autre que celle que constitue le lien humain, la dignité et la détermination. On sort de la séance absolument furieux contre certains programmes et discours politiques luttant pour la bonne santé financière d’une nation au détriment d’un soutien social à ses citoyens qui n’ont plus qu’un horizon désespérément bouché. Sorry We Missed You est un réel chef-d’œuvre, déprimant mais pour la bonne cause, qui mériterait d’être vu et discuté par tous, et qui pourrait faire changer les mentalités. À condition bien sûr que le capitalisme forcené et ceux qui le défendent n'acceptent de se prêter à un minimum d'autocritique.

Serge Molla

Appréciations

Nom Notes
Philippe Thonney 19
Serge Molla 18
Kevin Pereira 17
Georges Blanc 17
Sabrina Schwob 12
Anthony Bekirov 17
Noé Maggetti 18