Un jour de pluie à New York

Affiche Un jour de pluie à New York
Réalisé par Woody Allen
Titre original A Rainy Day in New York
Pays de production U.S.A.
Année 2018
Durée
Genre Drame, Comédie
Distributeur Frenetic
Acteurs Jude Law, Liev Schreiber, Diego Luna, Elle Fanning, Selena Gomez, Timothée Chalamet
Age légal 10 ans
Age suggéré 16 ans
N° cinéfeuilles 819
Bande annonce

Critique

Un générique tout en sobriété sur fond de jazz, les teintes chaudes d’une pellicule 35 mm balayant une université américaine à l’architecture vintage, le tout prolongé par la voix off de Timothée Chalamet (Gatsby) qui lance l’intrigue d’un ton sarcastique: nul ne peut s’y méprendre, Woody Allen est de retour!

Un public appréciant l’humour et la mélancolie du cinéaste new-yorkais sera comblé par la nouvelle pépite venue rejoindre ses 54 films réalisés à ce jour. Les clins d’œil filmiques, littéraires et musicaux ne manquent pas, de Sunset Boulevard à Charlie Parker, tout y passe! À travers son protagoniste principal Gatsby - érudit méprisant ses études mais recrachant paradoxalement ses connaissances à tout va - le réalisateur offre un bel hommage à ses multiples inspirations.

Si ces innombrables mises en abîme vous agacent, si la nostalgie d’un New York des années folles vous horripile, ou si le caractère prévisible d’une intrigue vous fatigue, faites demi-tour. Si ce n’est pas le cas, laissez-vous emporter un instant au pied d’horloges mythiques, traversez les pianos-bars, parcs, musées et hôtels luxueux dont la beauté ne vous laissera pas de marbre. Certes truffé de clichés, le scénario a l’intelligence d’en rire et de jouer avec, nous faisant sourire au passage. Woody Allen nous entraîne donc dans une énième comédie romantique qui, sans transformer le genre, nous laisse quitter la salle le cœur léger, toujours épris de l’atmosphère singulière du film.

On sert malgré tout légèrement les dents lorsqu’Ashleigh (Elle Fanning), alors compagne de Gatsby, s’éprend de vedettes de cinéma sous prétexte de leur célébrité. Alors que le réalisateur est lui-même soupçonné de comportements déplacés envers ses actrices, cette touche scénaristique me semble on ne peut plus malvenue. Toutefois, séparant l’auteur de son œuvre, celle-ci est dans l’ensemble brillamment jouée et mise en scène. Bien que le noyau central se trouve dans le titre - d’une quantité astronomique d’averses à une ville devenant protagoniste à part entière - cela n’enlève en rien à l’intérêt de l’ensemble. Parfois, s’attendre à tout ne nous prive pas de nous laisser emporter, une fois la lumière éteinte.


Chloé Battisti

Appréciations

Nom Notes
Chloé Battisti 16
Sabrina Schwob 14
Georges Blanc 16