Fourmi

Affiche Fourmi
Réalisé par Julien Rappeneau
Titre original Fourmi
Pays de production France
Année 2018
Durée
Musique Martin Rappeneau
Genre Comédie dramatique
Distributeur Pathé Films
Acteurs André Dussollier, Ludivine Sagnier, François Damiens, Laetitia Dosch, Maleaume Paquin, Sébastien Chassagne
Age légal 6 ans
Age suggéré 10 ans
N° cinéfeuilles 818
Bande annonce

Critique

Fourmi, c’est le surnom qu’on donne à Théo (Maleaume Paquin), un petit gamin surdoué du club de football d’une petite ville provinciale. Théo est le seul à croire encore en son père (François Damiens), un beauf alcoolique qui a sombré dans la dépression et la misère sociale à la suite de la perte de son emploi et de son divorce.

Lorsqu’un recruteur du prestigieux club d’Arsenal décide d’engager Théo au centre de formation à Londres, c’est l’excitation partout dans la ville et surtout chez le père de Théo qui décide de se reprendre en main... Mais il s’agit en fait d’un mensonge que Théo a construit pour requinquer son père.

Dès les premières indications du générique, le ton est donné: une coproduction TF1 et France 2 qui aura plus valeur d’un téléfilm calibré pour les heures de grandes audiences à la télévision. Et c’est effectivement le catalogue du feel-good movie qui se déploie par la suite sous nous yeux. Personnages caricaturaux et histoire archi-prévisible n’aident pas ce film à la réalisation fade et au scénario peu habile et invraisemblable. Certes, les valeurs portées par Théo sont belles et positives: l’amour, la solidarité, le «collectif», mais cela ne suffit pas à faire un bon film, à peine un divertissement télévisuel familial. Le casting se donne de la peine mais on se pose toujours la question sur ce qui a pu pousser le réalisateur à choisir André Dussollier pour interpréter un coach d’équipe junior de football.


Blaise Petitpierre

Appréciations

Nom Notes
Blaise Petitpierre 8