Playmobil, Le Film

Affiche Playmobil, Le Film
Réalisé par Lino DiSalvo
Titre original Playmobil: The Movie
Pays de production France
Année 2019
Durée
Musique Heitor Pereira
Genre Animation, Aventure
Distributeur Impuls
Acteurs Daniel Radcliffe, Kad Merad, Franck Dubosc, Jérôme Commandeur, Jenifer Bartoli, Maleaume Paquin
Age légal 6 ans
Age suggéré 6 ans
N° cinéfeuilles 817
Bande annonce

Critique

Dès 2014 les petits plots Lego s’étaient déjà profilés à plusieurs reprises sur les écrans. Aujourd’hui, c’est la maison allemande de jouets Playmobil qui se pointe dans les salles et qui, avec un film à 75 millions de dollars, cherche à donner vie aux personnages en plastique que l’on connaît. Un univers qui se veut magique, des images pleines de vie, un peu d’humour aussi, mais un résultat très mitigé.

Le film démarre en prises de vue réelles, avec des comédiens. Suite au décès de ses parents, Marla (Anya Taylor-Joy), une vingtaine d’années, doit s’occuper de son petit frère Charlie (Gabriel Bateman). Lorsque celui-ci se perd un jour dans un espace Playmobil virtuel très animé, Marla part à sa recherche. On plonge alors dans un autre monde, les protagonistes (humains) se transformant aussi en figurines de plastique. Ce que Marla ne savait pas c’est qu’elle rencontrerait une pléiade de personnages hors du commun: Del (Jim Gaffigan), un vendeur ambulant qui vit dans son «food truck»; Rex Dasher (Daniel Radcliffe), un agent secret séduisant; Robotiron, un petit robot sympathique, sans oublier une bonne fée assez efficace. Du far west américain au Colisée de Rome et d’une époque à une autre (on croise l’empereur Maximus, on roule beaucoup sur les autoroutes, on traverse des cités futuristes), tout ce petit monde va «coacher» Marla et l’aider dans des recherches qui s’avèrent vite très difficiles. On se chipote pour du fric, la violence et les armes sont fréquentes, cela d’autant plus que Charlie s’est métamorphosé entre-temps en chef de guerre…

Le film (tourné à Montréal) fait appel aux voix d’acteurs connus: on entendra, en français, celles de Franck Dubosc (Rex), de Kad Merad (Del), de Jérôme Commandeur (l’empereur Maximus) et de la chanteuse Jenifer Bartoli (la bonne fée). Le réalisateur Lino DiSalvo (c’est son premier film) a travaillé plus de quinze ans dans les studios Disney avant de réunir ce petit monde dans une succession d’aventures au rythme souvent effréné (voire d’enfer), sans que l’intrigue proposée puisse vraiment titiller la curiosité. On cause, on cause, l’action est linéaire, la fin connue d’avance, deux ou trois chansons tentent d’aménager ici ou là un petit répit dans un film finalement lassant: les plus grands parmi les spectateurs de ce Playmobil agité se résigneront donc, en se demandant si les réactions des plus jeunes peuvent être très différentes…


Antoine Rochat

Appréciations

Nom Notes
Antoine Rochat 6