Ryuichi Sakamoto: Coda

Affiche Ryuichi Sakamoto: Coda
Réalisé par Stephen Nomura Schible
Titre original Ryuichi Sakamoto: Coda
Pays de production Japon, U.S.A.
Année 2017
Durée
Genre Documentaire
Distributeur Xenix
Acteurs Ryuichi Sakamoto
N° cinéfeuilles 807

Critique

Un homme s’approche d’un piano endommagé, retrouvé dans les eaux après le tsunami de Fukushima. Il s’assied et joue quelques notes: il s’agit de Ryuichi Sakamoto, pianiste, compositeur, producteur de films, acteur, et par ailleurs figure emblématique de la résistance face au développement de l’énergie nucléaire dans son pays.

Considéré comme l’un des plus importants compositeurs de musiques de films de notre époque, Ryuichi Sakamoto (né en 1952) a derrière lui une carrière très riche sur près de quatre décennies. Il a signé la musique de plus de vingt films célèbres : Le Dernier empereur (1987) et Un thé au Sahara (1990) de Bernardo Bertolucci; Furyo (1983) et Tabou (1999) de Nagisa Oshima; Talons Aiguilles (1992) de Pedro Almodóvar et Le Revenant (2015) d'Alejandro González Iñárritu, pour ne citer que quelques titres.

L’évolution de sa musique a coïncidé avec les diverses étapes de sa vie et aujourd’hui, alors qu’il s’attache à nouveau à la composition après une épreuve qui l’a beaucoup marqué (un cancer en 2014), il vient de mettre un terme à «Async», son dernier et important enregistrement en studio, un album conçu comme la bande originale d’un film (qui n’existe pas…) d’Andreï Tarkovski. Sakamoto dit avoir été toujours subjugué par les qualités des œuvres du cinéaste russe et s’être inspiré des plus belles scènes tournées par ce réalisateur.

C’est donc pendant ce récent travail d’écriture que le réalisateur japonais Stephen Nomura Schible a suivi et observé Sakamoto, dans sa recherche minutieuse de chaque note, de chaque son, dans sa très grande exigence créative. Le compositeur n’a jamais cessé d’explorer différents styles musicaux, semblant donner la préférence à ce qu’aucune oreille humaine n’a peut-être jamais entendu. C’est ainsi qu’il ira chercher très loin, dans les forêts et les jardins inconnus de l’univers, jusqu’au pôle Nord et en Afrique, les sons de la glace qui fond ou de la pluie qui tombe…

Sakamoto nous régale de ses improvisations en direct ou de ses concerts. Il explicite également sa démarche de créateur de la musique d’un film, qui consiste à faire coïncider images et sons, souvent en direct, pendant le tournage: ce qu’il dit à ce propos est passionnant, montrant comment il s’agit de dépasser le simple niveau de l’événement ponctuel pour accéder à une perception beaucoup plus riche sur le monde en général.

Ryuichi Sakamoto: Coda est une réflexion sur la vie, une biographie musicale passionnante, émouvante aussi, en même temps qu’un hommage à la singularité d’un homme qui sait garder ses distances, avec humour parfois. Un beau portrait d’un artiste et d’un compositeur hors normes.


Antoine Rochat

Appréciations

Nom Notes
Antoine Rochat 16