Carnage chez les Puppets

Affiche Carnage chez les Puppets
Réalisé par Brian Henson
Titre original The Happytime Murders
Pays de production U.S.A.
Année 2018
Durée
Musique Christopher Lennertz
Genre Comédie
Distributeur Impuls
Acteurs Elizabeth Banks, Maya Rudolph, Joel McHale, Melissa McCarthy, Leslie David Baker, Cynthy Wu
Age légal 16 ans
Age suggéré 16 ans
N° cinéfeuilles 797
Bande annonce

Critique

Mort en 1990, le génial Jim Henson, créateur de Rue Sésame et bien sûr du Muppet Show, restera dans les mémoires comme le grand maître de la marionnette. Son œuvre n’a pas vieilli, grâce à sa virtuosité technique, sa minutie et son humour.

Un humour à multiples facettes, parfois noir, parfois hilarant, parfois potache mais jamais vulgaire. Le réalisateur Brian Henson est certes l’héritier du nom et de l’œuvre de son père, mais sûrement pas de son exigence. En tout cas pas dans ce triste The Happytime Murders. Le titre français parle de carnage et c’est le mot juste!

Techniquement parlant, c’est évidemment très réussi, on parvient presque par moments à oublier que certains personnages sont des marionnettes, tant ils s’intègrent bien aux humains et aux décors naturels. Mais que dire de l’histoire? Un scénario facile et prévisible, débordant de vulgarité, d’allusions graveleuses, contenant notamment une scène classée X d’un spectaculaire mauvais goût. Le film a été interdit au jeune public en Amérique, ce qui doit faire se retourner Jim Henson dans sa tombe. Avec en plus une dose de violence, un langage ordurier et de nombreux plagiats de films policiers, on comprend qu’il est très compliqué d’adhérer à cette histoire d’enquête criminelle menée par une fliquette et une marionnette, ce qui était pourtant une jolie idée de départ.

Difficile de dire à qui ce film est destiné. En tous cas pas aux enfants, ni aux adultes ayant un peu de jugeote. Peut-être juste aux admirateurs de Melissa McCarthy qui mériterait bien, à défaut de l’Oscar d’interprétation, celui de la bonne volonté. Car s’amuser et y croire (ou réussir à en donner l’impression) en faisant dans la vacuité à ce point, cela vaut largement une récompense.


Philippe Thonney

Appréciations

Nom Notes
Philippe Thonney 4