Profil

Tout mais pas ça !

Affiche Tout mais pas ça !
Titre original Se Dio Vuole
Pays de production Italie
Année 2015
Durée
Musique Carlo Virzì
Genre Comédie
Distributeur Labora Services
Acteurs Laura Morante, Marco Giallini, Alessandro Gassman, Edoardo Pesce, Ilaria Spada, Enrico Oetiker
Age légal 6 ans
Age suggéré 10 ans
N° cinéfeuilles 793
Bande annonce

Critique

La comédie italienne ne vit pas ses meilleures années, bien qu’elle conserve sa singulière élégance. Tout mais pas ça! vient s’ajouter à la liste comme un jeu de clichés souvent pesants, mais presque toujours démontés pour en aborder d’autres. C’est là sa curiosité.

Un chirurgien de renom (Marco Giallini) promène de sa clinique à son appartement une prétention et un égocentrisme rares. Il écrase sa femme (Laura Morante), méprise sa fille (Ilaria Spada) et son beau-fils (Edoardo Pesce), tous inexistants sur le plan intellectuel selon lui. Son seul espoir réside en son fils Andrea (Enrico Oetiker) qui étudie la médecine. Lorsque celui-ci parvient à lui avouer qu’il préfère devenir prêtre, c’est l’effondrement.

Edoardo Falcone ne cherche pas à opposer l’athéisme au catholicisme, ni à mettre en avant la primauté de la spiritualité sur la réussite sociale. Sa démarche se limite à moucher un caractère particulièrement arrogant et intolérant. La manière qu’il privilégie peut séduire, l’idée est drôle. Et s’il caricature les proches du médecin, il prend plus de soin à imaginer le prêtre progressiste (Alessandro Gassman, fils de Vittorio) qui influence Andrea. La philosophie et le sens psychologique de ce religieux sont plutôt réconfortants.

Mais voilà, le réalisateur en fait trop, sans rééquilibrer son propos par une mise en scène originale. Malgré les nombreux retournements de situation, les surprises du scénario n’en sont pas vraiment. Tout au plus finit-on par s’attacher à ces personnages massacrés par la tyrannie paternelle. Tout au plus se dit-on que, malgré ses comportements de gourou, le prêtre ne manque pas de bon sens. Cela n’en fait pas une bonne comédie. Pour faire rire franchement, il faut davantage de subtilité.


Geneviève Praplan

Appréciations

Nom Notes
Geneviève Praplan 12
Antoine Rochat 13