Profil

Amoureux de ma femme

Affiche Amoureux de ma femme
Réalisé par Daniel Auteuil
Titre original Amoureux de ma femme
Pays de production France
Année 2018
Durée
Musique Thomas Dutronc
Genre Drame, Comédie
Distributeur Praesens Film
Acteurs Gérard Depardieu, Daniel Auteuil, Sandrine Kiberlain, Adriana Ugarte, John Sehil
Age légal 8 ans
Age suggéré 12 ans
N° cinéfeuilles 790
Bande annonce

Critique

Daniel Auteuil est aux commandes, devant comme derrière la caméra, pour cette adaptation de L’Envers du décor qui décrit les divagations amoureuses d’un sexagénaire, après avoir mis en scène et interprété la pièce de Florian Zeller au théâtre. Dans les deux cas, Daniel (Daniel Auteuil donc) convie Patrick (Gérard Depardieu), son plus vieil ami, et Emma (Adriana Ugarte), sa nouvelle compagne, à un repas. Pris entre son épouse (Sandrine Kiberlain), hostile à cette femme plus jeune, qui a remplacé sa meilleure amie auprès de Patrick, et la beauté foudroyante d’Emma, Daniel commence à fantasmer une autre vie.

Pas facile de passer de la scène à l’écran. Pas facile non plus de se vouloir à la fois auteur et acteur. Auteuil semble vouloir profiter des possibilités du cinéma mais surtout être partout et il échoue dans l’un comme dans l’autre. Il s’entoure d’un trio d’interprètes magnifiques, pour finalement ne pas les laisser déployer leur talent. Absents, voire mauvais, ils semblent n’être là que pour faire briller la performance d’Auteuil, convaincante certes, mais solitaire. Par ailleurs, il évoque la vie rêvée de son personnage avec une naïveté très vite dénaturée par les décors luxueux et les répliques kitsch à souhait, jusqu’à rendre ses fantasmes dérangeants.

Le personnage d’Emma en est l’un des meilleurs exemples: surface de projection, filmée et désirée pour sa plastique et porteuse de tous les stéréotypes de la jeune femme fatale. Médiatisée par le regard de Daniel, elle ne pourra jamais donner à voir sa propre intériorité. Mais il s’agit d’imagination débridée, formatée par les clichés romantiques, c’est donc excusable! Auteuil semble en tout cas dire cela, lorsqu’il prétend avoir voulu montrer la part d’enfance qui existe encore dans l’esprit des adultes. Alors, il faudrait nous expliquer pourquoi le personnage joué par Sandrine Kiberlain incarne une vision tout aussi pathétique des rapports amoureux et des femmes, même en dehors de l’imaginaire de Daniel…


Adèle Morerod

Appréciations

Nom Notes
Adèle Morerod 6