Profil

Drop of sun (I am truly a drop of sun on earth)

Affiche Drop of sun (I am truly a drop of sun on earth)
Réalisé par Elene Naveriani
Titre original Me Mzis Skivi Var Dedamicaze
Pays de production Suisse
Année 2017
Durée
Genre Drame, Romance
Distributeur Sister Distribution
Acteurs Khatia Nozadze, Daniel Antony Onwuka, Bianka Shigurova, Nino Giorgobiani, Mariam Chachia
Age légal 16 ans
Age suggéré 16 ans
N° cinéfeuilles 787
Bande annonce

Critique

Cinéaste de 33 ans, Elene Naveriani a étudié la peinture à Tbilissi, puis le cinéma à la HEAD de Genève. I Am Truly A Drop Of Sun On Earth est son premier film, assez court (1h), en noir et blanc, surprenant et de tonalité crépusculaire.

Tbilissi, en Géorgie, de nos jours. April (Kathia Nozadze), la trentaine, sort de prison après y avoir passé la nuit suite à une rafle pour prostitution illégale. Dans le souterrain d’un hôtel de luxe elle croise Dije (Daniel Antony Onwuka), un jeune Nigérian qui lui raconte comment il est arrivé en Géorgie, au bord de la mer Noire, alors qu’il voulait atteindre la Géorgie étasunienne… Il se sent piégé, il est sans le sou. Une relation amoureuse va naître entre ces deux êtres marginalisés.

I Am Truly… dresse un constat glacé et désespérant d’un pays gangrené par la violence et la corruption. La cinéaste suit les pas d’April et Dije, elle les confronte, dans leur solitude, à une ville hostile et silencieuse: seules quelques discussions entre des prostituées brisent parfois un silence pesant. Au-delà du portrait de ces deux personnages, le film met le doigt sur les nombreuses discriminations qui apparaissent dans le monde social géorgien - peur, rejet ou exploitation d’autrui, violence et racisme. La réalisatrice n’impose jamais de point de vue, laissant au spectateur le soin de juger de la situation, ce qui n’est pas toujours facile. Mépris des minorités, poids social des laissés-pour-compte, ces sujets sont juste évoqués et les constats sont amers… Autour, il n’y a que mutisme et résignation.

Elene Naveriani a choisi de s’entourer de comédiens amateurs et son film est souvent proche d’un documentaire. Tableau en creux d’une dure réalité évoquée dans des décors souvent sinistres, I Am Truly A Drop Of Sun On Earth est une œuvre maîtrisée et retenue, qui évite les discours, mais laisse aussi le spectateur (notamment avec les toutes dernières images) plongé dans un marasme assez tenace.

Antoine Rochat

Appréciations

Nom Notes
Antoine Rochat 13