Tout l'argent du monde

Affiche Tout l'argent du monde
Réalisé par Ridley Scott
Titre original All The Money In The World
Pays de production U.S.A.
Année 2017
Durée
Musique Daniel Pemberton
Genre Thriller, Drame
Distributeur Impuls
Acteurs Mark Wahlberg, Christopher Plummer, Romain Duris, Michelle Williams, Andrew Buchan, Charlie Plummer
Age légal 16 ans
Age suggéré 16 ans
N° cinéfeuilles 784
Bande annonce

Critique

Cette fiction revient sur un fait tragique qui a marqué les années 70: l'enlèvement de John Paul Getty III, petit-fils du milliardaire du même nom. Ce dernier a beau avoir Tout l'argent du monde, il ne dépensera pas un centime pour sauver son petit-fils, auquel il semble toutefois très attaché. La mère de l'adolescent, interprétée par Michelle Williams, se heurte à ce monde de nantis et surtout à la cruauté de ce beau-père tout puissant. Dans sa lutte désespérée pour retrouver son garçon, elle est secondée par un ancien de la CIA, Fletcher Chase (Mark Wahlberg) qui l'aide à garder espoir en l'accompagnant dans ses démarches.

Ce film présente plusieurs personnages très divergents, de milieux différents mais reliés par un point commun: ils sont tous prisonniers. Le jeune d'abord, kidnappé, objet d'une demande de rançon; le vieux Getty ensuite, otage de sa fortune, perçoit la vie et les relations humaines comme une transaction financière. Cet avare, un vrai Picsou des temps modernes, lave ses chemises à la main afin d'économiser les dépenses liées au pressing tout en manipulant et en faisant fructifier des milliards. La mère, enfin, prisonnière de cette famille monstrueuse, devant résister à son ex-mari toxicomane et aux manipulations exercées grâce au pouvoir de l'argent.

Ce film alterne les bons et mauvais moments, offrant parfois des dialogues savoureux, surtout entre la mère et le beau-père. On regrette toutefois ces moments insuffisamment développés privant ainsi le spectateur de percevoir toute l'ampleur tragique de la situation.

A noter également que le rôle du patriarche était tenu par Kevin Spacey. Suite aux accusations d'agressions sexuelles qui pèsent sur l'acteur, Ridley Scott l'a remplacé au dernier instant, grâce à des prouesses techniques incroyables, par Christopher Plummer. Il est intéressant de constater que le réalisateur a agi comme le protagoniste principal de son film : en effet, tout comme Getty qui refuse que les mésaventures de son petit-fils viennent perturber son monde ordonné et maîtrisé autour du profit, le cinéaste a préféré se passer des services d'un homme dans la tourmente de peur que ses déboires ne salissent son œuvre... dommage, même si la prestation de Christopher Plummer est tout à fait convaincante.


Nadia Roch

Appréciations

Nom Notes
Nadia Roch 14
Georges Blanc 12