Moi, toi et tous les autres

Affiche Moi, toi et tous les autres
Réalisé par Miranda July
Pays de production U.S.A.
Année 2005
Durée
Musique Michael Andrews (IV)
Genre Comédie dramatique
Distributeur MK2 Diffusion
Acteurs Miranda July, John Hawkes, Miles Thompson, Brandon Ratcliff, Brad William Henke
Age légal 16 ans
Age suggéré 16 ans
N° cinéfeuilles 510
Bande annonce

Critique

Bingo! Le premier film de la multiartiste Miranda July est un petit bijou, très justement couronné à Cannes par la Caméra d'Or honorant le meilleur premier film. Beaucoup de sensibilité, de poésie et d'originalité dans cette œuvre résolument impressionniste, servie par des acteurs excellents, chacun dans leur genre: Miranda July, dans la spontanéité créatrice; John Hawkes, par son professionnalisme; plusieurs enfants, déconcertants de naturel.

Le synopsis est d'une simplicité enfantine: Christine Jesperson, artiste conceptuelle quasi inconnue, gagne sa vie comme chauffeur pour personnes âgées. Richard Swersey, que sa femme vient de quitter, est vendeur de chaussures. Christine et Richard se rencontrent: elle se passionne et lui panique; le film dure le temps de la gestation de leur relation amoureuse.

Pendant ce temps, de curieux événements se produisent dans la vie de Robby (7 ans) et de Peter (14 ans), les deux enfants de Richard. Le plus petit répond à des messages douteux sur le net, alors que le grand subit les offensives amoureuses de deux adolescentes pleines de questions sur leurs capacités de séduction. Ajoutez au tableau deux pensionnaires d'EMS, une directrice de musée d'art contemporain, un deuxième vendeur de chaussures, une fillette romantique et prévoyante... Puis mélangez le tout.

On obtient une mosaïque dont la réalisation reste fragile, où quelques maladresses affleurent. Mais quelle originalité dans l'approche des êtres, quelle poésie empruntée à leurs quotidiens finalement captivants! Et surtout, quel regard sur le monde, à la fois attentif à la beauté des choses et plein d'espoir: chacun des êtres qui composent ce microcosme marginal est appréhendé avec beaucoup de bienveillance. Même le plus critiquable se voit regardé dans sa noblesse, au-delà des apparences glauques.

Le tour de force de Miranda July, c'est de réussir à rendre lumineuse et chatoyante la description de situations qui, en d'autres mains, seraient vite tombées dans la crasse ou la déprime. Mais c'est aussi d'aborder, sans avoir l'air d'y toucher, et avec un humour farci de candeur, des sujets graves et délicats. Par exemple: la difficulté des humains à garder confiance dans les épreuves, à communiquer vraiment avec l'autre, à accueillir positivement la vie, à gérer sa sexualité.

MOI, TOI ET TOUS LES AUTRES: comme un rayon de soleil sur nos morosités!

Ancien membre