Otez-moi d’un doute

Affiche Otez-moi d’un doute
Réalisé par Carine Tardieu
Pays de production France
Année 2016
Durée
Musique Eric Slabiak
Genre Comédie, Drame
Distributeur jmhdistributions
Acteurs Cécile de France, Guy Marchand, Alice de Lencquesaing, François Damiens, André Wilms
Age légal 6 ans
Age suggéré 12 ans
N° cinéfeuilles 774
Bande annonce

Critique

Un homme découvre par hasard qu'il n'est peut-être pas le fils de son père; en même temps, il encaisse difficilement le fait que sa propre fille ne souhaite pas identifier le partenaire avec lequel elle a commis l'erreur alcoolisée d'un soir responsable de sa grossesse. Et cerise sur le gâteau, il tombe amoureux d'une charmante toubib qui pourrait être sa demi-sœur.

Plusieurs comédies mordantes ou drames sociétaux ont déjà été réalisés sur des thèmes approchants, faisant souffrir Otez-moi d’un doute de la comparaison. En effet, le scénario se contente d'aborder en surface, sans réellement les approfondir, la gravité ou les quiproquos. Cela donne un film qui provoque des sourires à défaut d'éclats de rire, et de la tendresse à défaut d'émotion. Mais après tout, sourires et tendresse, ce n'est déjà pas si mal. Malgré le regret déjà évoqué de ne voir le sujet de l’histoire que survolé, le film se voit sans ennui, grâce à la qualité de ses acteurs. En plus de François Damiens et de la toujours magnifique Cécile de France (qui sont excellents, même si l’on n’arrive bizarrement pas à croire à l’éventuel couple qu’ils pourraient former), les vétérans André Wilms et Guy Marchand, ainsi que tous les autres comédiens, sont parfaitement choisis. Le film est donc à la fois inoffensif et sympathique. Dommage que la réalisatrice Carine Tardieu n’ait pas eu plus de sens de l’humour, de l’incongru ou du poil à gratter. Dommage aussi qu’elle propose une fin ouverte et ambiguë, alors qu’on attend de ce type de comédies une conclusion. Au moins a-t-elle réuni une distribution épatante et réalisé un film idéal pour un samedi soir pluvieux devant la télé.

Philippe Thonney