Cars 3

Affiche Cars 3
Réalisé par Brian Fee
Pays de production U.S.A.
Année 2017
Durée
Musique Randy Newman
Genre Animation, Aventure, Famille
Distributeur waltdisney
Acteurs Cécile de France, Guillaume Canet, Nicolas Duvauchelle, Gilles Lellouche, Alice Pol
Age légal 6 ans
Age suggéré 6 ans
N° cinéfeuilles 773
Bande annonce

Critique

Pour qui n'est pas familier du monde de Cars, la bande-annonce - un condensé de scènes spectaculaires avec des effets de ralentis sur des crashs de voitures, des explosions - laisse présager comme sujet central de ce troisième opus la rivalité entre McQueen, la fameuse voiture rouge des deux volets précédents, et Storm, bolide du tout dernier cri. Pourtant, on est surpris face au film de constater qu'il porte essentiellement sur l'exclusion de McQueen, par le biais de médias omniprésents qui, conformément au principe de l'avancée technologique, menacent les vieux modèles, jugés désuets, de sombrer dans l'oubli.

Le dessin animé s'ouvre sur McQueen se préparant psychologiquement à une compétition automobile. Cela ne lui suffira cependant pas à remporter la victoire, devancé qu'il sera par Storm. La présentation à l'écran de ces deux modèles, générationnellement distincts, diffère: c'est par les souvenirs de ses courses précédentes que nous est dépeint McQueen tandis que Storm l'est uniquement par la médiation de la presse télévisuelle. Sans se laisser abattre par la défaite, McQueen choisit de s'entraîner selon une nouvelle méthode. Il développera avec Cruz, une entraineuse follement dynamique, une relation amicale qui contribuera au retournement final du film en récompensant le protagoniste pour son humanisme et non pas, comme attendu, pour ses performances.

Coréalisateur de Cars 2, avec John Lasseter, le fondateur de Pixar, Brian Fee ne tombe pas dans le piège du spectaculaire pour offrir un dessin animé étonnant abordant les rapports entre les générations sous un angle de l'échange et de la transmission, se destinant bien par là-même à un public familial.

Sabrina Schwob