Voyages extraordinaires d'Ella Maillart (Les)

Affiche Voyages extraordinaires d'Ella Maillart (Les)
Réalisé par Raphaël Blanc
Pays de production Suisse
Année 2017
Durée
Genre Documentaire
Distributeur jmhdistributions
Acteurs Jennifer Peedom
Age légal 6 ans
Age suggéré 10 ans
N° cinéfeuilles 771

Critique

Voyageuse intrépide, navigatrice dès son plus jeune âge, journaliste et écrivain par nécessité pour financer ses aventures extraordinaires, et bien sûr photographe ne quittant jamais son Leica, Ella Maillart n’a eu cesse d’explorer les régions les plus reculées du monde pour aller à la rencontre de l’autre et découvrir «les terres inconnues de son propre esprit» et «comment on peut vivre en accord avec son cœur», selon ses propres termes. Raphaël Blanc est parti sur ses traces en Asie avec toute une équipe, dont a fait partie Daniel Girardin, ancien directeur du Musée de l’Elysée à Lausanne, où est conservée la prodigieuse collection de photos de l’exploratrice.

Raphaël Blanc évoque le parcours de cette grande aventurière née à Genève en 1903. Il le fait à partir des photos, des films, des carnets de notes d’Ella Maillart, mais aussi d’interviews, notamment celle de Bernard Pivot, et d’images somptueuses tournées dans les régions explorées par l’infatigable aventurière. En 1939, alors que l’Europe bascule dans la guerre, Ella et son amie Anne-Marie Schwarzenbach, journaliste, romancière et morphinomane, partent avec une Ford dans les steppes afghanes, voyage au cours duquel Ella Maillart souhaite libérer son amie de la drogue. Elle racontera ce périple de Genève à Kaboul dans «La voie cruelle».

Le film de Raphaël Blanc est une incitation convaincante à lire ou relire les écrits d’Ella Maillart qui, en tant que femme, osa s’aventurer sur le des terres inconnues et braver le monde de l’aventure, autrefois réservé exclusivement aux hommes.

Nicole Métral