Wonder Woman

Affiche Wonder Woman
Réalisé par Patty Jenkins
Titre original Wonder Woman
Pays de production U.S.A.
Année 2017
Durée
Musique Rupert Gregson-Williams
Genre Action, Aventure, Fantastique
Distributeur foxwarner
Acteurs Robin Wright, Connie Nielsen, Danny Huston, Chris Pine, Gal Gadot
Age légal 12 ans
Age suggéré 12 ans
N° cinéfeuilles 771
Bande annonce

Critique

Diana (Gal Gadot) - la future Wonder Woman - est élevée à l’écart des hommes, sur une île paradisiaque de Themsyscira, perdue au milieu de nulle part. Sa mère (Connie Nielsen) la couve et tente de la protéger en la tenant à l’écart des adultes. Complètement fascinée par l’entraînement intensif des guerrières, elle commence son initiation avec l’aide de sa tante Antiope (Robin Wright). Diana grandit et devient une combattante extraordinaire, dotée de pouvoirs puissants. Un jour, l’avion de Steve Trevor (Chris Pine) finit sa course près de son île et la jeune femme le sauve de la noyade. Le pilote tentait d’échapper à des Allemands: on est en pleine guerre, celle de 14-18. Diana, réalisant qu’une vie existe en dehors de cette île de rêve, est confrontée à l’horreur du monde humain. Vêtue de son costume de bataille, armée de son épée, elle part avec Steve, convaincue que son devoir est de sauver la planète...

Après une multitude de films de super-héros dans lesquels le monde est sauvé par les hommes, la version féminine de Superman et Batman débarque sur les écrans pour, à son tour, tenter de vaincre le Mal et défendre les humains. Force est de constater que c’est le seul point positif de ce blockbuster. Les quelques traits d’humour, les décors assez spectaculaires ainsi que la plastique irréprochable de l’actrice - cependant très terne dans son interprétation - ne permettent guère d’éviter l’ennui tant le scénario est mauvais. Mélanger une page d’histoire aussi importante avec un univers de super-héros est de très mauvais goût, provoquant un décalage ridicule et insupportable. L’originalité espérée avec cette héroïne naïve et idéaliste n’est malheureusement pas au rendez-vous, offrant un long métrage d’une niaiserie et d’une bêtise accablantes!

Nadia Roch