Gardiens de la Galaxie 2 (Les)

Affiche Gardiens de la Galaxie 2 (Les)
Réalisé par James Gunn (II)
Titre original Guardiansot he Galaxy 2
Pays de production U.S.A.
Année 2017
Durée
Genre Action, Science fiction, Comédie
Distributeur waltdisney
Acteurs Vin Diesel, Zoe Saldana, Bradley Cooper, Chris Pratt, Dave Bautista
Age légal 12 ans
Age suggéré 14 ans
N° cinéfeuilles 767
Bande annonce

Critique

Les studios Marvel s'associent à Disney pour créer la suite des aventures des Gardiens de la Galaxie, dont le premier volet est réalisé par le même James Gunn en 2014, véritable succès au box-office puisqu'il avait rapporté plus de 770 millions de dollars dans le monde. Ce produit commercial - car on parle de recette et d'argent avant de parler de cinéma- est un filon à exploiter pour une société qui puise son inspiration uniquement à travers les super-héros issus des comics. Ce nouvel opus est dans la continuation du premier, avec l'effet de surprise en moins.
On reprend les mêmes et on recommence: on retrouve Peter Quill (Chris Pratt) ainsi que toute la panoplie des personnages. En dehors de leur mission intersidérale, soit sauver l'univers, s'ajoute un enjeu familial: Quill se savait déjà le fils d'une terrienne mais apprend qu'il est le rejeton d'Ego (Kurt Russell), un extraterrestre de nature divine. Autour de cette intrigue familiale s'en ajoutent d'autres, chacun ayant à résoudre des problèmes en relation avec des proches. Le déroulement de l’histoire est davantage dicté par les liens qui unissent les héros que par des événements. "Les Gardiens de la Galaxie vol. 2 est un mélodrame familial. Tout le reste, l’humour, l’action, les effets spéciaux s’articulent autour de cette idée», a confié James Gunn à Paris Match. En effet, par moments, on se croirait dans un feuilleton à l’eau de rose agrémenté de situations interplanétaires loufoques, faites d’alliances improbables qui se nouent et se dénouent. Une véritable thérapie familiale sur un fond de surenchère visuelle pyrotechnique.
On relèvera toutefois la bande originale intéressante - l’atout positif de ce film- issue de la culture pop remettant en lumière les morceaux musicaux qui ont occupé les premières places des hit-parades américains des années 80. Un moment de fraîcheur bienvenu dans ce blockbuster mièvre et convenu.
Note

Nadia Roch