Jackie

Affiche Jackie
Réalisé par Pablo Larrain
Pays de production U.S.A.
Année 2016
Durée
Musique Mica Levi
Genre Biopic, Drame
Distributeur pathefilms
Acteurs Peter Sarsgaard, Billy Crudup, Natalie Portman, John Hurt, Greta Gerwig
Age légal 12 ans
Age suggéré 14 ans
N° cinéfeuilles 761
Bande annonce

Critique

« Ask ev'ry person if he's heard the story,And tell it strong and clear if he has not ». Cet air mélodique de Camelot berce le film ainsi qu'il résonne dans l'esprit de la First Lady la plus populaire des Etats-Unis tel un impératif: inscrire dans les mémoires un souvenir de John Kennedy aussi légendaire que celui du Roi Arthur. Ainsi, la figure historique de l'ancien président, tout comme les faitssont médiatisés par le point de vue subjectif de Jackie, procédé formel qui justifie habilement certains partis pris interprétatifs. Et c'est avec une grande sensibilité que Natalie Portman incarne ce rôle, exprimant avec finesse tant la fragilité que la détermination propres au personnage.

Une semaine après le meurtre du  22 novembre 1963 à Dallas, Jackie témoigne auprès d'un journaliste (Billy Crudup) qu'elle reçoit chez elle. A partir de ce récit cadre, une série de flash-back nous renvoie à différents épisodes de sa vie à la Maison-Blanche. L'assassinat, sur lequel on s'attarde longuement, comme on pouvait s'y attendre, correspond au point de basculement narratif et à un bouleversement pour notre héroïne dont le règne s'écroule soudainement en la propulsant hors des feux de la rampe. Contrainte de délaisser son rôle médiatique qui donnait sens à son quotidien, c'est un nouveau rapport au réel qu'il lui faudra chercher. On ne peut s'empêcher de voir, avec l'insistance du film à souligner la mise en scène à l'origine de toute représentation, un questionnement sur notre propre rapport aux images censées révélées le "vrai" et la perte de lien avec la réalité qu'il peut impliquer.

Sans grande originalité, ce cinquième long métrage de Pablo Larrain n'en demeure pas moins intéressant. Notamment par sa structure narrative complexe qui entremêle plusieurs niveaux de temporalité, chacun offrant un point de vue distinct et nuancé sur la personnalité de Jackie Kennedy. 

Sabrina Schwob

Appréciations

Nom Notes
Sabrina Schwob 14
Anne-Béatrice Schwab 16
Nadia Roch 15
Georges Blanc 16