Deepwater Horizon

Affiche Deepwater Horizon
Réalisé par Peter Berg
Pays de production U.S.A.
Année 2016
Durée
Musique Steve Jablonsky
Genre Drame, Action
Distributeur elitefilms
Acteurs Mark Wahlberg, John Malkovich, Kate Hudson, Kurt Russell, Dylan O'Brien
Age légal 12 ans
Age suggéré 14 ans
N° cinéfeuilles 754
Bande annonce

Critique

Le 20 avril 2010, une plate-forme pétrolière BP, Deepwater Horizon, sur laquelle travaillentde nombreux employés exilés au milieu de nulle part explose dans l’Atlantique. L’équivalent de 5 millions de barils de pétrole se propage alors. Cette terrible marée noire est l’une des plus grandes catastrophe écologique de  tous les temps,depuis que des forages gigantesques sont entrepris un peu partout pour extraire de l’or noir des fonds marins.

Se basant notamment sur les témoignages des survivants, Peter Berg reconstitue la chronologie des événements mais aussi les causes de la catastrophe à travers plusieurs personnages dont Mike Williams (Mark Wahlberg) électricien sur la plateforme, père d’une petite fille, et de son patron, Jimmy Harrell,en qui il a entière confiance. Tous deux se méfient d’un certain Vidrine (John Malkovich), responsable de la société locataire de la plate-forme, pressée de faire toujours plus de chiffre d’affaires. Ce dernier ne tient pas compte de l’avis des techniciens alertés par des sondes et ordonne le déplacement rapide de la plate-forme pour forer ailleurs.

On sent monter la tension comme dans un bon thriller, mais il parle d’une  catastrophe qui s’est vraiment passée, tuant des hommes, mais aussi la faune et polluant durablement l’océan. A coup d’images chahutées, le réalisateur décrit l’angoisse des employés face aux alarmes successives, puis le chaos, une fois l’explosion survenue. Dans le sauve-qui-peut général, il montre la solidarité des employés pour essayer de sauver leurs collègues blessé ou agonisants.  Plus qu’un thriller, Deepwater Horizon est un cri d’alarme qui fait réfléchir longtemps après avoir vu le film; il est aussi une dénonciation d’un capitalisme corrompu.

Appréciations

Nom Notes
15
Nadia Roch 15
Anne-Béatrice Schwab 14