Rodéo

Affiche Rodéo
Réalisé par Gabriel Mascaro
Titre original Boi Neon
Pays de production Brésil, Uruguay, Pays-Bas
Année 2015
Durée
Musique Carlos Montenegro
Genre Drame
Distributeur inconnu
Acteurs Vinicius de Oliveira, Juliano Cazarré, Maeve Jinkings, Alyne Santana, Carlos Pessoa (II)
Age légal 16 ans
Age suggéré 16 ans
N° cinéfeuilles 752
Bande annonce

Critique

Ce deuxième long métrage du réalisateur brésilien (après Ventos de Agosto, présenté au festival de Locarno en 2014) est une sorte de western nous emmenant dans l’univers des rodéos, coutume dans le Nord du Brésil. Iremar (Juliano Cazarré) est un cow-boy des temps modernes, qui s’occupe et prépare les taureaux pour entrer dans l’arène. Le but est de confronter l’animal à deux cavaliers, ces derniers devant le faire trébucher sur une distance définie. Iremar vit dans son camion transportant les bêtes avec deux compatriotes et la conductrice accompagnée de sa fille, Cacá (Alyne Santana). Ce petit groupe de forains se déplace de ville en ville dans le but de présenter leur numéro. Hormis cette activité, Iremar rêve de devenir modéliste, complètement passionné par la couture. Il passe par ailleurs son temps libre à dessiner des ébauches de vêtements, dans les journaux érotiques où il « habille » par ses croquis les femmes dénudées.

Ce film est à l’image du décor : brut et primitif. La poussière et la promiscuité sont au cœur de ce récit. On est à la fois mal à l’aise face à ces traditions rudoyant les animaux et en même temps attiré par cette histoire. Dans cet univers, les codes sont volontiers inversés: les femmes mènent la barque et assument leurs désirs sexuels.

Le cinéaste a le mérite de nous plonger dans une culture dont le folklore diffère totalement du nôtre, nous permettant de découvrir et de tenter de comprendre ce monde si particulier…

Nadia Roch

Appréciations

Nom Notes
Nadia Roch 13