Elvis et Nixon

Affiche Elvis et Nixon
Réalisé par Liza Johnson
Pays de production U.S.A.
Année 2016
Durée
Musique Ed Shearmur
Genre Comédie, Historique, Biopic
Distributeur elitefilms
Acteurs Kevin Spacey, Johnny Knoxville, Colin Hanks, Alex Pettyfer, Michael Shannon
Age légal 8 ans
Age suggéré 14 ans
N° cinéfeuilles 751
Bande annonce

Critique

Le fait est historique. En décembre 1970, Elvis Presley, déjà toxicomane, décide du jour au lendemain de rencontrer le Président des Etats-Unis, Richard Nixon, afin d’obtenir de lui une plaque d’agent du bureau des narcotiques. Sans doute cherche-t-il ainsi à s’affranchir des contrôles de police pour pouvoir circuler librement avec armes et drogues. Des documents attestent que la rencontre a eu lieu et quelques personnes s’en souviennent. Liza Johnson se sert de ces témoignages pour construire son scénario. Mais comme nul n’a jamais su quels propos ont échangés les deux hommes, elle les invente de toute pièce, mêlant beaucoup de fiction à un peu de documentaire.

Le film est une bouffonnerie à lire au deuxième degré. Cela malgré le triste rappel du sombre état d’esprit dans lequel a fini «le King» et du fétichisme dont il a été la victime. Racontant un fait divers, donc sans le moindre intérêt, il essaie de faire rire par l’absurdité de la situation. Pourtant, à trop jouer avec les clichés, il finit par susciter l’ennui. D’ailleurs, les excellents comédiens ne réussissent pas à y faire croire. Michael Shannon, même s’il bredouille son texte comme un vrai drogué, même s’il est coiffé et costumé à l’identique, ne peut pas se faire passer pour Elvis. Ses traits creusés n’ont rien du visage efféminé de son modèle et de ce point de vue, les nombreux adulateurs du chanteur seront certainement déçus.

Geneviève Praplan

Appréciations

Nom Notes
Geneviève Praplan 9
Anne-Béatrice Schwab 17
Nadia Roch 15