Insaisissables 2

Affiche Insaisissables 2
Réalisé par Jon M. Chu
Titre original Now You See Me 2
Pays de production U.S.A.
Année 2016
Durée
Musique Brian Tyler
Genre Thriller, Action, Comédie
Distributeur elitefilms
Acteurs Woody Harrelson, Mark Ruffalo, Daniel Radcliffe, Jesse Eisenberg, Dave Franco
Age légal 10 ans
Age suggéré 14 ans
N° cinéfeuilles 751
Bande annonce

Critique

Les Quatre Cavaliers ne sont plus que trois lorsque l’agent Dylan Rhodes (Mark Ruffalo) les rappelle auprès de lui pour effectuer un nouveau tour de magie, qui doit permettre de dénoncer les agissements d’un jeune magnat des communications. Avec leur nouvelle acolyte, Lula (Lizzy Caplan), ils reviennent ainsi sur le devant de la scène mais tout ne se déroule pas comme prévu. Les fantômes du passé ne sont jamais loin et comment faire confiance à l’autre dans un monde où tous jouent avec l’illusion?

Un premier épisode mettant en scène le groupe de magiciens avait été réalisé par Louis Leterrier en 2013. Autant dire qu’ici, toute la lourdeur de l’opus d’origine est abandonnée au profit d’un rythme bondissant et d’une technique impressionnante mais aussi d’un retour à des tours et illusions plus subtiles, même si plus simples d’apparence. L’aisance avec laquelle Jon M. Chu parvient à créer du divertissement de qualité est à reconnaître, quand bien même une grande part du film repose évidemment sur le scénario et le jeu des acteurs. Lizzy Caplan – décidément une actrice impressionnante de diversité – est d’ailleurs l’un des meilleurs éléments apportés par cette nouvelle aventure, à tel point qu’elle supplante ses deux prédécesseurs féminins.

C’est toutefois l’un des rares bémols qu’on pourrait reprocher à Insaisissables 2: ceux qui n’auraient pas vu le numéro un risquent de trouver les personnages et les enjeux un peu trop rapidement esquissés. Quoi qu’il en soit, le reste du casting excelle également et il serait dommage de renoncer à un aussi bon moment, d’autant plus que le propos de fond est plutôt plaisant. Les bons films divertissants, menés avec adresse et répondant aux attentes qu’ils provoquent, sont finalement assez rares pour mériter d’être salués.

Adèle Morerod

Appréciations

Nom Notes
Adèle Morerod 15
Anne-Béatrice Schwab 14