Au nom de ma fille

Affiche Au nom de ma fille
Réalisé par Vincent Garenq
Pays de production France
Année 2015
Durée
Musique Nicolas Errera
Genre Drame
Distributeur frenetic
Acteurs Daniel Auteuil, Marie-Josée Croze, Sebastian Koch, Christelle Cornil, Lilas-Rose Gilberti
Age légal 12 ans
Age suggéré 14 ans
N° cinéfeuilles 742
Bande annonce

Critique

Après Présumé coupable (2011) sur l’affaire Outreau, puis L’Enquête (2013) sur Clearstream, Vincent Garenq s’attaque à un nouveau dossier judiciaire avec Au nom de ma fille.
Peut-être vous souvenez-vous de l’affaire Kalinka Bamberski qui a défrayé la chronique pendant 30 ans! Le 10 juillet 1982, Kalinka, une adolescente française de 14 ans, est retrouvée morte au domicile de son beau-père Dieter Krombach (Sébastien Koch), un séduisant médecin cardiologue allemand avec lequel sa mère (Marie-Josée Croze) a refait sa vie. Les circonstances du décès sont troubles, l’autopsie bâclée, et d’emblée le père de Kalinka, André Bamberski (Daniel Auteuil) est convaincu de la culpabilité de Krombach. A partir de là, il se lance dans un combat judiciaire qui durera 30 ans. Il relatera ses années de lutte dans «Pour que justice te soit rendue», le livre qui a donné le déclic au réalisateur pour reconstituer le combat de ce père et cette longue saga de procédures non abouties.

Si ce film met en évidence les carences et les dysfonctionnements de la justice, il dit aussi l’acharnement d’un homme dont l’obsession pour que la vérité éclate et que justice soit rendue confine à la folie. Bamberski gagne son combat pour l’honneur de sa fille mais y détruit sa vie.

Les acteurs sont excellents, toutes les qualités techniques sont au rendez-vous. Mais même si le producteur affirme: «Les gens sont passionnés par les faits divers et s’identifient aux malheurs des autres. On touche là à l’universel: le combat d’un père pour retrouver l’assassin de sa fille.»
Ce film sombre laisse un goût d’amertume. Cette enquête minutieuse va-t-elle vraiment au-delà du fait divers sordide? Pas sûr!

Anne-Béatrice Schwab

Appréciations

Nom Notes
Anne-Béatrice Schwab 13