Tout en haut du monde

Réalisé par Rémi Chayé
Pays de production France
Année 2015
Durée
Musique Jonathan Morali
Genre Animation
Distributeur agorafilms
Acteurs Féodor Atkine, Christa Théret, Thomas Sagols, Rémi Caillebot, Audrey Sable
Age légal 6 ans
Age suggéré 8 ans
N° cinéfeuilles 739
Bande annonce

Critique


Tandis qu’Anomalisa s’adresse aux adultes, Tout en haut du monde est un film d’animation pour tous les âges. Il relate la belle histoire de Sacha, adolescente de l’aristocratie russe qui va entrer dans le monde lors du bal qu’organisent ses parents. Mais la soirée se passe mal car Sacha est aussi la petite-fille du Capitaine Oloukine, explorateur fameux, disparu il y a deux ans avec son bateau et son équipage, dans les mers du Grand Nord. Et tout ce dont rêve la jeune fille, c’est de retrouver le Davaï, navire spécialement conçu pour résister aux glaces. Après une dispute avec son père, Sacha s’enfuit et rejoint le port d’où elle pourra peut-être embarquer à son tour.

Rémi Chayé réalise un très beau travail graphique, essentiellement composé d’à-plats qui font appel au mouvement des tons pour figurer la mobilité. Le dessin, très stylisé, a été entièrement peaufiné sur écran, sans une seule feuille de papier. L’expression des visages repose sur les yeux et la bouche, les paysages sont changeants sous la brume ou les tempêtes, avec des couleurs magnifiques.

Quant au scénario, il est riche et passionnant pour la jeunesse. L’exploration du Grand Nord, l’histoire de la Russie, l’architecture de Saint-Pétersbourg, la navigation, se sont autant de sujets à exploiter à côté du caractère des personnages. Car ceux-ci sont fidèles à la réalité, composés de réactions nuancées et capables de devenir meilleurs.

Geneviève Praplan

Appréciations

Nom Notes
Geneviève Praplan 15