Et ta sœur

Affiche Et ta sœur
Réalisé par Marion Vernoux
Pays de production France
Année 2014
Durée
Musique Eric Neveux
Genre Comédie dramatique
Distributeur filmcoopi
Acteurs Virginie Efira, Géraldine Nakache, Vincent Furic, Grégoire Ludig, Mélanie Malhère
Age légal 16 ans
Age suggéré 16 ans
N° cinéfeuilles 738
Bande annonce

Critique

Après avoir tourné Les Beaux Jours (2012), Marion Vernoux nous propose Et ta sœur, un film sorti du même moule. A savoir une nouvelle variation sur les choses de l’amour, une gentillette description d’un trio empêtré dans une histoire de peu d’intérêt.

Pierrick (Grégoire Ludig) vient de perdre son frère. Tessa (Géraldine Makache), une de ses amies, l’invite à passer une semaine tout seul, dans la maison de sa famille, pour qu’il puisse récupérer et réfléchir à la suite de son existence. Mais Pierrick trouve la maison déjà occupée par Marie (Virginie Efira), la demi-sœur de Tessa, venue y soigner une blessure amoureuse (elle a été larguée par son amie). Après une première soirée très arrosée, suivie le lendemain par l’arrivée inopinée de Tessa elle-même, le trio va aller de situations délicates en révélations inattendues.

Avec ce remake d’un film américain (Ma meilleure amie, sa sœur et moi, Lynn Shelton, 2013) Marie Vernoux s’essaie une nouvelle fois à la comédie amoureuse. On se lasse pourtant très vite de toutes ces petites bringues, de toutes ces disputes programmées. Et même si les trois interprètes sont bien dessinés, le scénario reste mince. Tout le début est fade, les dialogues plats, le film ne démarrant vraiment qu’à mi-course, mais sans qu’il y ait véritablement de surprises par la suite. Pour décrire cette petite tranche de vie de trois grands adolescents la cinéaste Anne Vernoux a essayé de trouver un ton léger et humoristique, mais sans grand succès. Pas de véritable originalité dans ce tableau de trois protagonistes en errance, pas de réflexion, pas de point de vue, et pas de conclusion. 

Antoine Rochat

Appréciations

Nom Notes
Antoine Rochat 8