Star Wars: Le réveil de la force

Affiche Star Wars: Le réveil de la force
Réalisé par J.J. Abrams
Titre original Star Wars Episode VII - The Force Awakens
Pays de production U.S.A.
Année 2015
Durée
Musique John Williams
Genre Aventure, Action, Science fiction
Distributeur waltdisney
Acteurs Harrison Ford, Oscar Isaac, John Boyega, Adam Driver, Daisy Ridley
Age légal 12 ans
Age suggéré 12 ans
N° cinéfeuilles 738
Bande annonce

Critique

Ce nouvel épisode de cette saga mythique était très attendu, si l'on en juge par le milliard de recette qu'il a déjà engendré après 12 jours de projection seulement. Pourtant, si la première trilogie initiée par Georges Lucas en 1977 connut un succès phénoménal, la seconde, dont l'histoire porte sur une époque antérieure à la première, a gardé une mauvaise réputation, décevant les fans les plus enthousiastes. J.J. Abrams, avec ce volet numéro VII, dont le récit se situe chronologiquement après Le Retour du Jedi (1983), est un passionné des deux premiers films et renoue avec le passé en trouvant un moyen très habile de le mettre en valeur: il reprend les mêmes personnages pour les intégrer aux nouveaux.

Loin de tout, sur une planète désertique, Rey (Daisy Ridley), une jeune fille seule vend de la ferraille pour assurer sa survie. Un jour, le hasard la met sur la route de Han Solo (Harrison Ford) et elle apprend que Luke Skywalker (Mark Hamill) est recherché. Les grands héros populaires sont de retour! Grâce à une rencontre avec Finn (John Boyega), le soldat qui trahit son maître au service de Dark Vador, Rey se retrouve au cœur de l'action, rejoint la Résistance, découvre certains pouvoirs   pour aider à vaincre la force obscure.

L'univers de Star Wars est bien de retour, avec les thématiques chères à Georges Lucas : les liens familiaux déchirés, l'amour, la haine, le pouvoir et la vengeance. C'est la même formule magique qui, il faut bien le dire, fait magnifiquement effet. Retrouver Harrison Ford, 30 ans plus tard, avec son flegme, son charisme et sa dérision, accompagné de son fidèle Chewbacca, est un vrai moment de bonheur. L'esthétique des premiers films se ressent dans cet épisode VII pour le plus grands bonheur des nostalgiques et des passionnés de la série.

Nadia Roch

Appréciations

Nom Notes
Nadia Roch 14
Georges Blanc 10
Anne-Béatrice Schwab 14